Présidence de l’UDPS : affrontements entre les pro-Kabund et pro-Wakwenda ce mercredi au siège du parti

Ce mercredi 08 mai 2019, des affrontements violents ont été signalés au siège de l’UDPS où des cas de blessure ont été enregistrés.

En effet, un groupe de combattants accompagnaient le président de la Convention Démocratique Victor Wakwenda et Jacquemin Shabani président de la Commission Électorale Permanente de l’UDPS, au siège du parti où ils devaient être installés dans le cadre du directoire du parti (instance de direction du parti en cas d’empêchement du président de l’UDPS).

Arrivés sur place, ces derniers ont rencontré une résistance de pro-Kabund qui n’ont pas accepté que le groupe de Wakwenda et Shabani puissent accéder au siège pour en prendre la direction.

C’est ainsi que des affrontements vont éclater entre les deux bloc. S’en est suivi le jet de pierres et autres objets.

Pour calmer la situation, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les combattants.

A la résidence de feu Étienne Tshisekedi, toujours à Limete où siège la Convention Démocratique, une autre source a indiqué que des jets de projectiles ont également été signalés.

Pour le moment, la situation est calme.

Pour rappel, dans sa résolution du 27 avril 2019, le président de la Convention Démocratique avait annoncé la mise en place d’un directoire chargé de gérer le parti suite à l’indisponibilité de Félix Tshisekedi.

« Constatant que le président du Parti élu pour 5 ans au 1er congrès extraordinaire de mars 2018, est constitutionnellement mis en disponibilité pour cause d’incompatibilité des fonctions [article 96] (…), la CDP met en place ce jour le directoire composé du président de Convention Démocratique du Parti, du Secrétaire Général et du Président de la Commission Électorale Permanente, conformément à l’article 26 des statuts », avait dit Victor Wakwenda Bukasa, président de la CDP.

JKM