Rutshuru : Un mort dans des altercations entre élèves et policiers à Kiwanja ce jeudi

Les activités sont complètement paralysées depuis le matin de ce jeudi 16 mai à Kiwanja en territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu.

Des élèves en colère ont manifesté contre la recrudescence de l’insécurité qui vise certains d’entre eux ou d’entre leurs parents dans cette région.

La société civile de Rutshuru informe que ce qui a irrité les élèves de Kiwanja ce matin, c’est l’assassinat par des inconnus du parent d’un des élèves mais aussi de l’enlèvement de sa mère et de sa soeur toujours sans nouvelles.

Malheureusement, regrettent les forces vives de Rutshuru, lors de la contestation de ce jour, un élève a été tué, atteint par une balle réelle tirée par un agent de l’ordre alors que pour l’instant environ 4 autres en sont sortis blessés.

« Depuis le matin, il n’y a pas d’activités dans la cité de Kiwanja. Toutes les écoles sont en train de manifester contre l’assassinat du parent de l’un de leurs camarades, bien entendu également le kidnapping de sa maman et de sa soeur qui restent encore en brousse. Toutes les activités sont paralysées dans la cité. D’ailleurs, il y a déjà un enfant de moins de 15 ans qui vient de décéder, atteint par une balle réelle tirée par un policier. Et il y a beaucoup de blessés », indique Jean-Claude Bambanze à 7SUR7.CD.

Le président de la société civile regrette également qu’en dépit de multiples appels lancés par les forces vives depuis quelques mois, les autorités congolaises ne s’impliquent pas dans la restauration de la sécurité dans ce territoire.

Il craint que la situation dégénère et que cette partie du pays soit complètement invivable comme ce qui est vécu aujourd’hui dans la région de Beni.

Isaac Kisatiro depuis Butembo