Sud-Kivu : La NDSCI encourage Bahati et pense "qu'il est temps de démystifier" Kabila

Publié ven 12/07/2019 - 08:15
Modeste Bahati

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en République Démocratique du Congo (NDSCI), salue la démarche de l'AFDC-A Bahati Lukwebo, de prendre son autonomie vis-à-vis de la plateforme de Joseph Kabila, le FCC.

Dans une exclusivité accordée à 7SUR7.CD jeudi 11 juillet depuis Bukavu, Jean Chrysostome Kijana président national de la NDSCI a martelé que Lukwebo fait preuve de maturité politique car il prend son indépendance et défie l'autorité morale du FCC, Joseph Kabila.

Selon Jean Chrysostome Kijana, il est temps de démystifier Kabila et sa plateforme qui ont pris en otage les institutions et la population de la RDC.

"Kabila ne doit pas continuer à prendre en otage tout un peuple, il faut le démystifier. Le FCC n'a même pas de statut juridique. Ça fait six mois que le président Felix Tshilombo est là mais on n'a pas de gouvernement, ça prouve que Kabila ne veut pas lâcher. Cette plateforme n'existe que pour des intérêts égoïstes, et nous encourageons le sénateur Modeste Bahati", a-t-il dit.

Il estime qu'au niveau du FCC, la liberté et la démocratie n'existent pas, mais c'est la politique, le roi a dit.

Pour lui, Kabila devrait prendre très au sérieux cette prise de position de Bahati Lukwebo.
Il annonce aussi des actions citoyennes de grandes envergures afin de militer pour le déboulonnage total du Front Commun pour le Congo.

Glody Murhabazi depuis Goma