Affaire Koffi Olomide contre ses ex danseuses, pour atteintes sexuelles et séquestrations : la justice française se prononce lundi 18 mars

La justice française a lundi 10 mars 2019 requis une peine de sept ans de prison à l’encontre de la star de la rumba congolaise Koffi Olomidé (62 ans), selon la Deutsche Welle.

De son vrai nom Antoine Agbepa Mumba, Koffi Olomide est poursuivi pour :

  1. Atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité et,
  2. Séquestrations.

Des faits qui auraient été commis en région parisienne entre 2002 et 2006.
Koffi Olomidé, qui a déjà été condamné par le passé et brièvement écroué en 2016 pour avoir donné un violent coup de pied à l’une de ses danseuses, comparaissait également devant le tribunal de Nanterre, près de Paris, pour avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France des plaignantes et pour les avoir fait travailler illégalement en les sous-payant, voire en les privant de rémunération.

La décision finale de la justice française est attendue le lundi 18 mars 2019.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 247
    Partages