Beni : 3 centres de santé fermés suite aux menaces des Maï-Maï à Bashu

Publié sam 27/04/2019 - 20:02
En chefferie de Bashu dans le territoire de Beni, trois centres de santé de la zone de Vuhovi restent fermés depuis plus d’un mois suite à l’activisme des groupes armés. Les miliciens Maï-Maï continuent de menacer le personnel soignant et les relais communautaires de ces structures sanitaires qu’ils accusent d’être en collaboration avec les équipes de riposte contre Ebola, affirme notre source. Ces structures sanitaires sont notamment, les centres de santé d’Isonga, de Vuhesi et de Katanda. Les habitants de la chefferie de Bashu qui ne savent plus où se soigner d’urgence appellent à l’intervention rapide des autorités concernées afin de rouvrir ces centres de santé. D’après Moise Kiputulu un habitant de la place, le personnel soignant dans lesdits centres, s’est trouvé incapable de bien rendre son travail depuis l’assassinat de l’infirmier titulaire du centre de santé Isonga en date du 19 février dernier. Depuis tout ce temps, poursuit-il, les infirmiers de la place continuent de recevoir des menaces de la part des miliciens Maï-Maï, leur promettant la mort s’ils continuent à entretenir des bonnes relations avec les équipes de riposte contre Ebola. Joel Kaseso/Correspondant 7SUR7.CD à Butembo