Beni, riposte contre Ebola : des étudiants dans les artères de la ville pour sensibiliser la population

Pour vaincre l’hostilité de la population de Beni au Nord-Kivu envers la campagne de sensibilisation du ministère de la santé pour stopper l’épidémie de la très mortelle fièvre hémorragique à virus Ebola, plusieurs étudiants de cette ville, réunis au sein du comité inter-estudiantin de Beni (COIB), sont descendus jeudi 25 octobre dans la rue pour sensibiliser les citadins réfractaires.

Venus de toutes les institutions et universités de la ville, certains, habillés dans une tenue portant la mention : ”Tujikinge kwa ugonjwa wa virus Ebola” (en français, protégeons- nous contre la maladie d’Ebola), d’autres par contre, portaient des calicots surlesquels on pouvait lire :”Ebola dégage” ou encore ” je me protège et je protège ma communauté contre Ebola”.
Ils ont battu le pavé. Ils sont partis du carrefour appelé Grand Rond-point du 30 juin de Beni en passant par la route Mangina dans la Commune de Mulekera jusqu’à Kalongo dans la Commune de Beu.
Ils ont sensibilisé la population dont une partie croit que cette maladie est un mauvais sort lancé sur leur ville.

Toujours dans le cadre de la sensibilisation contre Ebola, les professionnels du sexe, les tenanciers de restaurants et bars ainsi que les coiffeurs de la Commune Mulekera, sont dans un atelier de formation et de sensibilisation de 3 jours depuis mercredi.

Cette activité, qui constitue un des volets de la riposte contre Ebola, est organisée par PATH-RDC.

Bantou Kapanza Son

Vous avez aimé ? Partagez !