Bralima inaugure son école des brasseries (Ebac)

Publié lun 19/11/2018 - 18:05
La Bralima a procédé mercredi 7 novembre, à l'inauguration des installations réhabilitées de l'Ecole des brasseries de l'Afrique centrale (EBAC). Cette cérémonie s’est tenue en présence d’invités de marques dont le ministre d’Etat, ministre du Travail (Lambert Matuku), le ministre de l’Industrie ( Marcel Ilunga), l’Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas (Robert Schubbedoom) ou encore l’Administrateur délégué de la Fédération des Entreprises du Congo(Kimona Bononge). Au cours de cette cérémonie inaugurale, les invités présents ont pu replonger dans l’histoire de cette brasserie presque centenaire, mais aussi saisir l’importance de l’homme pour la réalisation de ses objectifs. Image retirée. Comme l’a fait savoir le directeur général, René Kruijt, ''L'objectif général de la politique de formation et développement de Bralima est en effet de s'assurer que les employés à tous les niveaux de nos opérations, ont les comportements, les connaissances et le savoir-faire nécessaire, pour l'exécution effective de leurs tâches''. Et cette politique de formation est nettement définie à travers 3 programmes présentés par le directeur général : 1. Le programme Management Trainee consiste à recruter des jeunes diplômés qui sont ensuite développés et formés, pour aspirer aux fonctions administratives ; 2. Le programme Craft Trainee, pour sa part, vise à recruter dans les institutions d'enseignement supérieur à caractère technique, des jeunes qui sont formés et orientés vers les métiers liés à la production et enfin ; 3. Le programme d’échanges des compétences avec sa brasserie sœur, Nigerian Breweries. Ainsi, c’est à l’EBAC qu’a été confiée l’ambitieux challenge de maintenir le personnel à un niveau aussi compétitif que n’importe quelle autre brasserie du Groupe HEINEKEN. Au cours d’une visite des lieux organisée pour la circonstance, l’assistance présente a pu mesurer le niveau de l’investissement consenti par la direction de Bralima afin de rénover les salles de classes et de les doter de matériels de formations à la pointe de la technologie. Certains invités ont eu l’occasion d’interagir avec des formés et leurs formateurs…. Image retirée. À ses débuts, l'EBAC formait des employés des filiales HEINEKEN du Rwanda, du Burundi, du Congo-Brazzaville, de la Réunion et la nouvelle Calédonie. Elle veut aujourd'hui recouvrer son blason d’antan, si ce n’est plus. Ainsi, cette toute nouvelle EBAC permet un gain à double sens. A l'entreprise, elle assure de disposer d'un personnel de qualité qui contribue à la réalisation de son ambition et de ses objectifs. Aux employés, elle offre du savoir, du savoir-faire et du savoir-être qui leur assurent un développement personnel. Du haut de ses 95 ans d'existence, Bralima dit réitérer à travers l'EBAC, sa volonté à investir davantage et de manière pérenne, en RDC. Jephte Kitsita