Sécurité

Beni : 4 combattants ADF tués par les FARDC à Masulukwede


4 rebelles des Forces Démocratiques Alliées, ADF, ont été tués et plusieurs armes de guerre récupérées par les éléments FARDC à Beni-Masulukwede la nuit de dimanche à ce lundi.

C'était après un accrochage lors duquel  les rebelles ont été surpris dans la contrée par les éléments FARDC qui étaient en patrouille, d'après le notable de la place Bahati Bukukuka.

Cependant, d'autres combats ont été signalés la même nuit du dimanche à ce lundi dans la localité de Maimoya entre les éléments FARDC et les combattants ADF.

Beni : 4 combattants ADF tués par les FARDC à Masulukwede

4 rebelles des Forces Démocratiques Alliées, ADF, ont été tués et plusieurs armes de guerre récupérées par les éléments FARDC à Beni-Masulukwede la nuit de dimanche à ce lundi.

C'était après un accrochage lors duquel  les rebelles ont été surpris dans la contrée par les éléments FARDC qui étaient en patrouille, d'après le notable de la place Bahati Bukukuka.

Cependant, d'autres combats ont été signalés la même nuit du dimanche à ce lundi dans la localité de Maimoya entre les éléments FARDC et les combattants ADF.

Beni : 3 morts et 3 enfants pris en otage dans une incursion des présumés rebelles ADF à Mangboko 

Des affrontements ont opposé des présumés rebelles ADF aux éléments FARDC la nuit de samedi à ce dimanche 21 juillet à Mangboko, un village se trouvant sur l'axe Beni-oicha près de Mbau.

Selon un habitant contacté par 7SUR7.CD, la présence de l'ennemi a été signalée dans le village aux alentours de 23h. Les rebelles sont venus de l'ouest du village et ont opéré à 600 mètres de la route principale Beni-oicha.

Trois  personnes tuées dont le proviseur de l'Institut Babwisi et trois enfants emportés, tel est le bilan provisoire enregistré aux heures matinales de ce dimanche.

Beni : Vive tension ce dimanche après la mort de 3 personnes à Eringeti 

La tension est vive ce dimanche  matin dans la localité d'Eringeti après la mort de trois civils la nuit de samedi à ce dimanche 21 juillet 2019 causée par des hommes porteurs d'armes à feu.

Les habitants sont descendus dans la rue pour manifester après la morts de ces 3 personnes dont le chef de la place du nom de Amundala.

Des baricades sont visibles partout. Le passage sur la route Beni-Bunia est bloqué où des jeunes font le tour en scandant des chansons hostiles aux éléments de l'ordre.

Beni : Trois personnes tuées dont un chef de quartier à Eringeti

Trois civils ont été tués par des hommes armés non identifiés la nuit de samedi à ce dimanche 21 juillet 2019 à Eringeti une localité située à 54 kilomètres de la ville de Beni.

Il s'agit du chef de quartier de la localité d'Eringeti du nom de Amundala Didi, revendeur des unités sur place et maman Samy revendeuse des tomates, tous habitants de Maendeleo, a dit à 7SUR7.CD Baraka Bin Mwaka Bienfait voisin des victimes et actuellement président de la société civile de Banande-Kainama.

Kasaï Central : Martin Kabuya remet aux autorités militaires des armes rendues par des ex miliciens Kamuina Nsapu

Selon la presse du gouvernorat du Kasaï Central, c'est le vendredi 19 juillet 2019, que le gouverneur Martin Kabuya a procédé à la remise officielle des armes volontairement rendues par les anciens membres de la milice Kamuina Nsapu, au commandement du secteur opérationnel Grand-Kasaï.

La cérémonie qui s'est déroulée au camp général Bobozo fait suite aux appels à la reddition lancés par les autorités aux insurgés de déposer les armes et se confier à la délégation des experts chargés des opérations pré désarmement, démobilisation et réinsertion qui séjournent à Kananga.

Rutshuru : Un otage s’est échappé des mains des ravisseurs à Bukoma

Un conducteur de moto-taxi pris en otage le jeudi 18 juillet dernier sur l’axe routier Kinyantonye-Kasusu a échappé ce vendredi des mains de ses ravisseurs à Bukoma dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

La société civile locale qui livre la nouvelle, renseigne que la victime s’est sauvée de justesse aux environs de 3h, heure locale.

Lors du rapt, les kidnappeurs s’en étaient pris au conducteur, abandonnant sa moto et son client sur le lieu de l’incident.

Nord-Kivu : Les FARDC auteures de plus de 40 cas des violences faites aux femmes entre mai et juin derniers à Rusthuru (COPELVEG)

C'est un tableau sombre que peint la structure citoyenne Comité pour la Prévention et la Lutte contre les Violences basées sur le Genre, COPELVEG, sur la situation de la femme dans des zones en conflits en territoire de Rutshuru.

Dans un intervalle de deux mois seulement, la structure citoyenne répertorie plus de 40 femmes qui ont été violées par des éléments FARDC incontrôlés.

Cette statistique a été faite en début de semaine, après une enquête menée à ce sujet par cette structure œuvrant au Nord-Kivu.

Nord-Kivu : Des femmes de Walikale appellent à une pacification de la province "sans la violence", (Recommandations)

Les femmes et filles du territoire de Walikale au Nord-Kivu, réunies au sein de l'association U.FE.FI.WA (Union des Femmes et Filles de Walikale) se disent engagées à exercer des activités de sensibilisations communautaires afin d'amener "leurs enfants" qui sont dans les groupes armés encore actifs, à déposer les armes et contribuer au développement de cette entité.

Formation des officiers supérieurs de FARDC : la RDC et la France envisagent de créer un collège interarmées de défense et un centre de formation aux opérations de paix (François Pujolas)

La RDC et la France projettent de créer un collège interarmées de défense et un centre de formation des opérations de paix dans les prochains jours pour la formation des officiers supérieurs de FARDC. 

C'est-ce qu'a annoncé l'ambassadeur de la France en RDC ; François Pujolas, à l'occasion de la Fête Nationale de la France célébrée dans sa résidence de Kinshasa le dimanche dernier.