Culture : Bientôt une dictée en Kikongo, Lingala, Swahili et Tshiluba à Kinshasa

Kinshasa abritera le samedi 29 février 2019 la 1ère édition du concours Lokota, une dictée spéciale en Kikongo, Lingala, Swahili et Tshiluba. L’initiative est lancée par l’établissement Kilist, spécialisé dans l’apprentissage en ligne et la promotion notamment des langues nationales congolaises sur internet. A l’exception de cette première édition, uniquement réservée aux enfants finalistes du cycle primaire résidant dans la Ville de Kinshasa, le concours sera ouvert dès février 2020 à toutes les provinces congolaises, et les participants inscrits et sélectionnés feront le déplacement pour Kinshasa afin d’y concourir.
« Ce concours de dictée poursuit 4 objectifs. Il s’agira d’abord de tester les niveaux de connaissances de nos 4 langues nationales particulièrement auprès des enfants. Ensuite, nous voulons éveiller leur sensibilité par rapport à la richesse et à la diversité de notre patrimoine linguistique national. Lokota se propose également de valoriser la production d’une littérature congolaise diversifiée et pertinente en langues nationales ou locales et enfin, d’enraciner une culture de la lecture des textes édités en langues nationales ou locales. », précise Alain Tshibanda Ngoy, Directeur de Kilist et Membre du Collectif Idemi Africa, une plateforme née de la volonté de faciliter l’apprentissage et la promotion des langues africaines sur internet.
S’agissant des textes de la dictée, le Directeur de Kilist précise qu’un appel à contribution sera lancé pour inviter les auteurs congolais à présenter leurs œuvres (romans, récits, contes, etc.) en vue de leur exploitation comme matières de la dictée. Ces textes devraient être édités au moins dans une langue nationale congolaise.
L’inscription est gratuite et se fait en ligne sur le site web de Kilist. Les participants peuvent s’inscrire à ce concours à partir du 1er novembre jusqu’au plus tard le 31 janvier. Chaque candidat choisit librement la langue nationale pour laquelle il souhaite participer à la dictée. La dictée est organisée en 4 versions en raison de 4 langues nationales congolaises. Plusieurs prix seront remis aux 12 lauréats, en raison de 3 par langue. Pour participer à cette compétition, les candidats doivent remplir les conditions suivantes :
Etre un(e) élève finaliste du cycle primaire et inscrit(e) régulièrement dans un établissement scolaire agréé par l’Etat congolais. La preuve de cette inscription devra être présentée par le participant le jour de la dictée (Attestation de fréquentation valide et délivrée par l’établissement scolaire mentionné au moment de l’inscription en ligne) ;
Etre de nationalité congolaise ;
Etre un résident de la Ville de Kinshasa.
Le Comité organisateur relève que toute fausse déclaration de la part d’un participant entraîne automatiquement sa disqualification du concours Lokota. Par ailleurs, tout lauréat qui n’est pas en conformité avec le règlement sera disqualifié et toute tentative de fraude ou de corruption de la part d’un participant entraîne automatiquement son exclusion de la compétition.
Lokota tire son origine dans la Journée Internationale de la langue maternelle, proclamée par l’UNESCO le 21 février 2000 et célébrée depuis à cette même date chaque année. En RDC, le français est la langue officielle et le pays compte quatre langues nationales à savoir le kikongo, le lingala, le swahili et le tshiluba. L’Etat en assure la promotion sans discrimination.

S.M.

Vous avez aimé ? Partagez !