D. Mukoko Samba réagit à sa suspension: "Je suis disposé à répondre de ma gestion et je crois en la justice de mon pays"

Publié jeu 14/03/2019 - 12:35
Le chef de l'État a instruit le Premier ministre, Bruno Tshibala, de suspendre le directeur général de la Société commerciale des transports et ports (l’ex Onatra), Daniel Mukoko Samba, et son adjoint. Au cours d’une sortie médiatique mercredi 13 mars dernier à la télévision nationale, le directeur du cabinet du président de la République, Vital Kamerhe, a annoncé la suspension du professeur Daniel Mukoko Samba. En réaction, Daniel Mukoko dit qu'il n'a pas été notifié officiellement par sa hiérarchie de cette décision. "Je suis confiant que l’audit externe de ma gestion actuellement en cours établira clairement les responsabilités. En attendant d'être notifié de toute mesure par ma tutelle, je reste disponible pour servir cette république qui m'a tout donné...", a-t-il écrit sur Twitter. Toujours dans son tweet, le Professeur Daniel Mukoko Samba estime qu'il a été à la hauteur de sa tâche à la tête de cette entreprise publique et se dit "disposé" à répondre de sa gestion devant la justice. "Depuis le 24/07/2017 j’ai accompli avec courage mes fonctions de DG SCTP dans des conditions difficiles. Je suis disposé à répondre de ma gestion et je crois en la justice de mon pays" affirme Daniel Mukoko Samba. Pour rappel, les travailleurs de la SCPT accusent plusieurs mois d'arriérés de salaire. Ils ont manifesté à maintes reprises pour demander la suspension de leur directeur général. Le DG Mukoko a hérité d'une situation difficile. Le bout du tunnel était déjà à portée de mains grâce à son plan de relance qui pu mobiliser 30 millions $ de la coopération nippone. Mukoko avait un passage remarqué et remarquable au gouvernement Matata en 2011 en tant que vice-Premier ministre en charge du budget. <strong>Merveil Molo, stagiaire</strong>