Défaite de l'UDPS aux sénatoriales à Kinshasa : tension au siège du parti où des combattants ont brûlé des pneus

Publié ven 15/03/2019 - 19:03
La défaite de l'UDPS aux sénatoriales a provoqué ce vendredi 15 mars 2019 des tensions au siège de ce parti situé à Limete. Des combattants (nom donné aux militants de l'UDPS) ont brûlé des pneus sur la chaussée entraînant des bouchons. La police a dû faire usage des gaz lacrymogènes pour les disperser. Cadre du parti, Jacquemain Shabani appelle les autorités de l'UDPS à prendre la mesure de cette déconfiture. Pour rappel, premier parti à l'assemblée provinciale avec 12 députés provinciaux, l'UDPS n'a su élire aucun sénateur alors qu'elle pouvait à elle seule en sortir deux. Même scénario au Kasaï Oriental, aucun de ses candidats n'est passé. Deux de des alliés ont quand même été élus, en guise de consolation. G.M.M.