Haut-Uélé : un commerçant de Watsa infecté par Ebola, administrateur du Territoire appelle au calme

Publié lun 28/01/2019 - 17:47
Un commerçant de Watsa dans la province du Haut-Uélé vient d’être touché par la fièvre hémorragique à virus Ebola, d'après l'administrateur du Territoire de Watsa, Innocent Makanda Lubusu, qui l'a annoncé ce lundi 28 janvier 2019 au cours d'une réunion dans la salle communaitaire à Durba. Selon l'administrateur du Territoire, la victime, qui s'appelle Moïse, travaille au centre de negoce de Meyo. Ses navettes entre Butembo et Watsa n'étaient pas bien suivies et ont échappé à la vigilance des autorités sanitaires. "Sentant un malaise, à Gbagbarau, une localité de la chefferie de Mariminza le 15 janvier, il a suivi des soins au centre de santé Saint- Luc. Il décide par la suite de se rendre à Butembo. C'est à mi-chemin de son trajet, à Mambasa, qu' il s’est finalement résolu à se rendre au poste de santé le plus proche pour poursuivre son traitement. Il faisait déjà la fièvre. Une fois à Butembo le 27 janvier, le médecin l'a déclaré ''cas positif", a indiqué Makanda Lubusu. L'administrateur du Territoire appelle la population à ne pas paniquer mais à continuer à observer les mesures de prévention. Rappelons que dans son rapport du 26 janvier 2019 sur la situation épidémiologique de la maladie à virus EBOLA qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, le ministère de la santé a indiqué que 5 nouvelles personnes sont mortes. Le situation de l’épidémie à la date précitée se présente globalement de la manière suivante : Au total, 724 cas (675 confirmés et 49 probables) - 451 décès et - 255 personnes guéries ; - 3 nouveaux cas confirmés ; -5 nouveaux décès de cas confirmés ; -2 nouveaux guéris ; -239 cas suspects. Dieumerci Thuambe