Insécurité et tueries à Béni : Des actions de grande envergure envisagées par les enseignants

Des professionnels de la craie de Beni vont initier des actions pour la reprise des cours, suspendus depuis le 10 octobre 2018, sur toute l’étendue de la ville.

La révélation a été faite samedi 27 octobre, après l’Assemblée extraordinaire d’évaluation tenue à l’Institut Bungulu, où les deux syndicats des enseignants à savoir SYECO(syndicat des enseignants du Congo), et SYNECAT(syndicat des écoles conventionnées catholique), ont passé en revue les actions déjà menées, depuis le mouvement de grève déclenché suite à l’insécurité et les tueries de civils à Beni.

Parmi ces actions, l’on note la marche pacifique lundi prochain, l’objectif étant de restaurer la paix à Béni.

”Nous voulons le retour de la paix et le retour des élèves dans toutes les écoles de la commune de Ruwenzori, vidées et devenues désertes”, a déclaré un enseignant du SYECO, contacté par 7SUR7.CD.

Ces mesures sont prises après l’annonce par le SYNECAT, de la cessation des activités scolaires à partir de lundi 29 octobre, afin de compatir avec les enseignants de Beni.

Bantou Kapanza Son

Vous avez aimé ? Partagez !