Journée nationale de lutte contre la maladie du sommeil : des scientifiques réévaluent l'engagement de la RDC d'éliminer cette maladie d'ici à 2020

Publié mer 30/01/2019 - 14:51
La République démocratique du Congo célèbre ce mercredi 30 janvier, le tout premier anniversaire de la journée nationale de lutte contre la trypanosomiase humaine africaine ( THA), communément appelée maladie du sommeil. Un colloque scientifique a été organisé à cet effet dans la matinée à Kempinski Fleuve Congo Hôtel. Il avait pour objectif de réévaluer l'engagement du gouvernement congolais à éliminer cette maladie tropicale négligée d'ici à 2020. Image retirée. Présentant l'historique et les perspectives de la THA en RDC, le directeur du Programme national de lutte contre la trypanosomiase humaine africaine ( PNLTHA), Dr Erick Miala, s'est félicité de la baisse du nombre des cas qui est passé de 1100 en 2017 à 640 en 2018. Intervenant au nom de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Augustin s'est appesanti sur la stratégie d'élimination de la THA qui se décline en :
  1. la détection des cas par les unités mobiles,
  2. le dépistage actif et passif,
  3. la mise en place des sites sentinelles,
  4. la formation des prestataires et,
  5. le traitement à proprement parler. Image retirée. Les autres conférenciers, essentiellement issus des organisations partenaires et des institutions de recherche au niveau national et international, ont planché tour à tour sur les essaies cliniques ayant conduit à la mise sur pied d'un médicament oral moins toxique et des méthodes de tests utilisables dans les milieux sans électricité.
Ils ont également parlé de la digitalisation comme outil de décision dans la lutte contre la THA. Orly-Darel Ngiambukulu