Kasaï Central : la Lucha annonce une marche pour dénoncer le détournement de fonds alloués aux victimes de Kakenge par le Président Tshisekedi

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD Jeudi 15 avril 2019, le communicateur du mouvement citoyen Lutte pour le Changement, LUCHA, section Kananga a tenu à révéler que l'enveloppe envoyée et destinée aux victimes du déraillement de train à Kakenge par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi "n'a pas été bénéfique pour les concernés mais plutôt aux membres de la délégation de Kinshasa sous la conduite du ministre national en charge des affaires humanitaires". "Nous tenons à vous informer à ce jour que l'argent envoyé par le Président Félix Antoine Tshisekedi pour les victimes de déraillement à Kakenge n'a servi que nos amis de Kinshasa. Au lieu de 2000 dollars américains par victime, ces derniers ont reçu un montant variant entre 200 à 500 $ pour un total de 30 personnes. Au lieu et à la place de 2000 dollars américains destinés pour chaque victime pour un effectif qui était estimé à 500 personnes y compris le soins médicaux" a affirmé Clémentole Katabua. Ainsi donc, la Lucha annonce une marche ce vendredi pour dénoncer ce détournement de fonds et interpeller le Président de la République de sanctionner toute la délégation qui était venue à Kananga pour cette mission de consolation aux victimes. "Dès ce vendredi nous allons marcher à Kananga pour dire non à ce détournement de fonds qui était alloué par le président de la République aux victimes de Kakenge. Ces gens doivent être sanctionnés", a-t-il conclu. Contacté, le ministre des affaires humanitaires qui conduisait cette délégation, promet de se prononcer bientôt. Pour rappel, au cours d'un déraillement de train à Kakenge en mars dernier, 32 morts et plus de 200 blessés ont été enregistrés selon un bilan officiel. Ces chiffres onts été rejeté par la société civile locale qui parlait de 100 morts et 500 blessés. Sylvain Mukendi/Correspondant