Kinshasa : L’Assemblée provinciale ne peut pas interpeller Kimbuta parce qu’il n’est plus en fonction (Charles Mbuta Muntu)

Depuis quelques jours, des voix s’élèvent de plus en plus au sein de l’opinion demandant à ce que l’ancien gouverneur de la ville de Kinshasa soit interpellé par l’Assemblée provinciale dirigée par Godefroid Mpoyi.

À l’issue de la séance plénière de ce jeudi 16 mai 2019 consacrée à la présentation des moyens de défense du directeur général de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa, « DGRK », cette question a été posée au député Charles Mbuta Muntu qui s’est confié à la presse.

Selon lui, André Kimbuta Yango n’étant plus en fonction, ne peut faire l’objet d’aucune interpellation par l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

« D’abord il n’est plus en fonction. Nous, nous suivons les actes. S’il s’agit des questions financières, le responsable c’est le ministre des finances. S’il s’agit des questions de recouvrement des recettes, le responsable c’est la DGRK. André Kimbuta était gouverneur de la ville mais lorsqu’on parlera des questions liées à l’éducation, on verra le ministre de l’éducation. Les actes que nous déplorons ici portent des signatures de ministres respectifs. Vous n’avez vu nullement un document signé par André Kimbuta ici. Vous avez suivi le directeur de la DGRK, il n’a pas rejeté la responsabilité à André Kimbuta mais il a rejeté la responsabilité au ministre des finances. On ne doit pas faire les choses pour satisfaire les gens, il y a des procédure qui existent et chacun doit répondre de ses actes », a dit Charles Mbuta Muntu.

Pour rappel, André Kimbuta Yango a dirigé la ville province de Kinshasa pendant 12 ans sans partage, soit de 2007 à 2019.

Jephté Kitsita