Kwilu : Une agence de la SONAS saccagée par des motocyclistes communément appelés “Wewa”

La SONAS, agence de Bandundu Ville a été victime d’une justice populaire vendredi 08 mars dernier dans la soirée par des motocyclistes communément appelés “Wewa”.

En colère, ces motocyclistes dénonçaient le harcellement et violence physique perpetrés par les agents de cette socitété déployés jusqu’au recoin de la ville pour l’opération de bouclage sur l’Assurance.

Le dernier cas en date, c’est l’accrochage de ce vendredi matin entre un wewa en plein travail et les agents de la SONAS au niveau du port.

Selon le témoignage récueilli sur place, ce motocycliste avait garé sa moto à côté pour se soulager. Lorsqu’il a fini, les agents de la SONAS l’entourent et commencent à se disputer la clé de contact sans demander les documents d’Assurances.

La police qui était dans le parage est vite venue en intervention commençant selon ce témoignage, à tabasser ce “Wewa” jusqu’à lui faire perdre connaissance et l’acheminer en urgence à l’hôpital de la police pour des soins.

Quand l’information a atteint une couche importante des motocyclistes, selon laquelle l’un d’entre eux serait mort, ils ont pris d’assaut le bureau de la SONAS, pour tout détruire, conclut notre témoin.

En attendant l’intervention de la police, la SONAS a enregistré plusieurs pertes en biens matériels.

Le chef d’agence SONAS a condamné fermement ces actes de barbarie et a affirmé que le motocycliste tabassé avait simulé.

Selon ce chef d’agence, le wewa en question s’était réveillé avant même d’arriver à l’hôpital.

“Pourquoi un wewa doit toujours donner l’impression d’être un voyou? C’est regrettable”, s’est interrogé le chef d’agence de la SONAS.

Signalons par ailleurs que qu’en dépit de cette brimade, la SONAS promet de poursuivre ses activités sans rélache.

Rolly Mukiaka/Correspondant 7SUR7.CD au Kwilu

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 178
    Partages