La CENCO à la CENI : “Ce qui pourrait porter le peuple au soulèvement serait de publier les résultats, quoique provisoires, qui ne soient pas conformes à la vérité des urnes”

Accusée par la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”, vendredi dernier de chercher à provoquer un soulèvement populaire en déclarant connaître le vainqueur de l’élection présidentielle du 30 décembre dernier, la réaction de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, “CENCO”, ne s’est pas faite attendre.

Dans une correspondance datée du 5 janvier 2019 adressée à la Centrale Électorale, la CENCO indique qu’elle est bien consciente des limites de ses compétences légales en matière électorale. Les évêques catholiques disent s’arrêter à rendre compte de réalités constatées entre ce que prescrit la loi électorale et ce qui se passe sur terrain.

“Il appartient à la CENI de publier les résultats à l’issue des scrutins”, souligne Marcel Utembi Tapa, archevêque de Kisangani et président de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo.

S’agissant du soulèvement populaire attribué à la CENCO par la CENI, les évêques catholiques estiment que ce sont les irrégularités qui pourront irriter la population congolaise.

“Ce sont les irrégularités qui irriteraient la population et la plus grave qui pourrait porter le peuple congolais au soulèvement serait de publier les résultats, quoique provisoires, qui ne soient pas conformes à la vérité des urnes. De ce fait, s’il y a soulèvement de la population, il relèverait de la responsabilité de la CENI”, martèle la CENCO.

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo a, en outre, précisé que ses experts de la Mission d’Observation Électorale JPC/CENCO pourraient rencontrer la CENI pour éclairer sa lanterne sur la méthodologie et les techniques de leur observation qui constituent selon M. Utembi, le soubassement de la déclaration de la CENCO.

Rappelons par ailleurs que la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 est attendue pour ce dimanche 6 janvier 2019 sauf imprévu, conformément au nouveau calendrier électoral réaménagé de la CENI.

Jephté Kitsita

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 329
    Partages