Lubumbashi : G. Kyungu et les chefs de confessions religieuses promettent à F. Tshisekedi de s'impliquer pour combattre l'insécurité

Publié dim 14/04/2019 - 11:51
En séjour à Lubumbashi depuis vendredi dernier, le chef de l'État Felix Tshisekedi poursuit ses échanges avec les personnalités de la province du Haut-Katanga en vue du rétablissement rapide de la paix dans cette partie du pays. Après avoir présidé la réunion du Conseil Supérieur de la Défense samedi dernier, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a également pris langue avec les forces vives du Haut-Katanga ainsi que d'autres cadres à Lubumbashi. Gabriel Kyungu était le premier à conférer avec le chef de l'Etat. Les deux personnalités ont parlé pendant plus d'une heure. Image retirée. Personnalité emblématique du Grand Katanga et Coordonnateur régional de l'Ensemble de Moïse Katumbi, Gabriel Kyungu ne cache pas son soutien au président de la République. À noter que le jour de son arrivée à Lubumbashi, Kyungu était au premier rang sur le tarmac de l'aéroport de la Loano pour accueillir Félix Tshisekedi. En outre, les principaux responsables de confessions religieuses ont aussi présenté leur civilité et échangé avec le chef de l'État. Image retirée. "Les uns et les autres ont salué la promptitude du chef de l'État face à l'insécurité qui trouble la quiétude des citoyens. Ils ont pris l'engagement de s'impliquer dans la pacification de la ville de Lubumbashi", indique la presse présidentielle. Pour rappel, le Conseil Supérieur de la Défense a décidé de détacher tous les policiers et militaires dans le gardiennage et les sociétés minières en vue de mettre fin à l'insécurité qui sévit dans la ville de Lubumbashi. Jephté Kitsita