Lutte contre les attaques des centres de traitement Ebola : le ministre de la santé appelle les leaders d’opinion à un sursaut patriotique et à prendre clairement position contre les actes de sabotage

Pour mieux lutter contre les attaques à répétition contre les centres de traitement Ebola (CTE), le ministre de la santé publique a, au cours d’une conférence de presse mardi 5 mars 2019, appelé tous les leaders d’opinion à un sursaut patriotique.

” Toutes les personnes qui ont le privilège d’être considérées comme des influenceurs, des leaders d’opinion par rapport à la population du Nord-Kivu doivent faire preuve d’un sursaut patriotique”, a plaidé le docteur Oly Ilunga.

Ils doivent, ajoute-t-il, s’engager positivement dans la risposte et prendre clairement position contre les actes de sabotage des CTE.

Le ministre rappelle qu’attaquer les CTE, c’est exposer le pays au danger, car le retrait des équipes de riposte ne peut avoir pour conséquence que l’accélèration de la propagation de l’épidémie d’Ebola.

” Nous sommes beaucoup plus près du but que nous le pensons. Nous demandons un sursaut patriotique à tous les acteurs. Ils doivent dénoncer les auteurs des actes de sabotage de la riposte”, indique Dr Oly Ilunga.

Le numéro un de la santé en RDC a par ailleurs affirmé que son ministère est en train de travailler dejà avec les partenaires sur le projet d’un plan de développement économique, à mettre en œuvre une fois la riposte terminée.

S’appuyant sur le troisième plan stratégique de riposte tel qu’elaboré, le ministre résume l’éradication d’Ebola en RDC par la trilogie : Renforcer la riposte, l’engagement communautaire et l’ordre public à travers la sécurité autour des CTE.

Orly-Darel Ngiambukulu

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 77
    Partages