Mines : Après entretien avec F. Tshisekedi aux USA, la RDC et Barrick Gold renouvellent leur engagement mutuel de développer le grand potentiel du pays

Publié mer 03/04/2019 - 22:27
Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le président exécutif du conseil d’administration de Barrick Gold Corporation, John Thornton, ont confirmé leur partenariat pour développer l’industrie aurifère en République Démocratique du Congo, annonce cette société minière dans un communiqué de presse. C'est au cours d’une réunion tenue ce mercredi 03 avril 2019 en marge de la visite officielle du président de la République aux États-Unis. "Barrick exploite Kibali en RDC, l’une des dix plus grandes mines d’or au monde, et avec son partenaire dans cette entreprise commune, AngloGold Ashanti, est l’un des principaux investisseurs du pays. Il dispose d'un vaste programme d'exploration conçu pour trouver et développer principalement des gisements de classe mondiale en RDC", lit-on dans ledit communiqué. Lors d'une adresse aux investisseurs américains poursuit le communiqué, Félix Tshisekedi a déclaré que pendant que la RDC était potentiellement le pays le plus riche au monde en termes de ressources naturelles, il reste l'un des plus pauvres. L’une des priorités de son administration était de mener à bien les réformes économiques et financières ainsi que le développement avec l’aide de la communauté internationale, en particulier des États-Unis. Après la rencontre, John Thornton s’est dit encouragé par la vision du président d’attirer les investissements étrangers et d’appuyer le développement de l’industrie minière de la RDC dans un esprit de partenariat. "En tant que leader mondial de la valeur dans le secteur aurifère, Barrick offre à la RDC un soutien sans précédent en matière d’exploration, d’assistance technique et financière et, par le biais de Kibali, a prouvé son engagement envers le pays, sa population et ses partenaires locaux. Nous avons hâte de continuer à apporter une contribution importante et croissante à l’économie de la RDC et à libérer l’énorme valeur de son potentiel minéral", a-t-il déclaré. La mine de Kibali, située en République Démocratique du Congo, est l'une des plus grandes mines d'or d'Afrique. Elle comprend une mine à ciel ouvert intégrée et une exploitation souterraine ainsi qu'une usine de traitement de 7.2mtpa. Pour rappel, le 1er janvier 2019, un nouveau Barrick est né de la fusion entre Barrick Gold Corporation et Randgold Resources Limited. Les actions de la nouvelle entreprise se négocient à la NYSE (GOLD) et à TSX (ABX). Jephté Kitsita