Urgent: le MLC et ses alliés ont claqué la porte des négociations directes

Non content du partage des responsabilités pendant la transition, la primature et le conseil de suivi de l’accord revenant au Rassemblement, le MLC et ses alliés ont claqué la porte des négociations peu après 20 heures le vendredi 30 décembre. 

Dans tous ses états, les représentants du parti Bembiste n’ont pas assisté à la plénière qui doit formellement adopté l’accord de la Cenco dont l’adoption solennelle est prévue demain samedi 31 décembre.

Le Front pour le respect de la constitution, plateforme qui regroupe le MLC et ses alliés, accuse le Rassemblement de s’être accaparé de tous les postes.
Ève Bazaiba, la Sg du Mouvement de libération du Congo, dénonce le mauvais comportement du Rassemblement et de la Majorité Présidentielle qui seraient venus au dialogue avec des accords déjà boutiqués.

Pour eux, un accord conclu entre Majorité et Opposition doit respecter la constitution.
Le départ du MLC semble ne pas émouvoir grand monde. Mais si jamais, le MLC maintenait sa position, le plus large consensus souhaité en prendra un coup, petit soit-il.

Joseph Kazadi

loading...

15 commentaires sur “Urgent: le MLC et ses alliés ont claqué la porte des négociations directes

  1. Pingback: Urgent: le MLC et ses alliés ont claqué la porte des négociations directes: Actualité CONGO RDC – Congo 7sur7 – ACTUALITE CONGO RDC

  2. Le MLC de JP Bemba ne cesse de souffler le chaud et le froid. Tantot il se dit contre tout partage des psostes durant la Transition, mais le lendemain ils claquent la porte puisqu’ils n’ont pas obtenu des postes qu’ils cherchaient.

    Ce Labo de Traitres dont sont issues les Thambwe Mwamba, Luhaka, Kambinga et Bussa reste egal a lui-meme.

  3. On ne peut pas sacrifier l’avenir de tout un peuple pour des intérêts partisans. pour promouvoir la réconciliation nationale le Mlc peut prendre la vice primature et Eve Bazaiba peut être la vice présidente du Conseil de suivi de transition. vous devez être réaliste, tenez compte du poids politique, en 2011, Kabila et Tshisekedi avaient près de 90% de la population, et le reste avait 10%. N’oubliez pas que vos comportements influencerons les électeurs dans l’avenir. J’apprécie beaucoup aujourd’hui l’attitude de Kamerhe qui ne réclame rien, il risque de surprendre aux élections, soyez humble. Signez l’accord SVP.

  4. Comment etes vous le Mlc, un parti catacyerisé par les successions de trahisons. Arretez si vous ne voulez pas seconder le rassemblement allez vous en. Pour le moment ne representez rien, alors rien du tout. Au cas contraire, appelez les gents à la rue vous verrez comment vous serez seuls. Domage que dans cet accord Kabila sera maintenu. Donc, la crise non solutionnée. Néanmoins, je garde le chapeau bat pour l’église du congo qui contre les prophetes de baal s’est bien distinguée.

  5. Le MLC peut avoir raison lorsqu’on tient compte du fait que le Rassemblement se compose notamment des membres de G7 qui ont participé à la gestion du pays jusqu’à la fin de l’an 2015. Tout confier au Rassemblement, c’est se méconnaître la lutte menée par d’autres opposants.
    Fort malheureusement, le Rassemblement comptait beaucoup sur ces négociations pour avoir le contrôle de tout.
    Toutefois, le MLC doit, faire autrement que le Rassemblement, en privilégiant l’intérêt majeur de la population qui tient à la tenue rapide des élections.

  6. Mais, notre chère Maman Bazaiba, elle a crié tout ce dernier temps que leur groupement politique n’allait pas au Dialogue pour les postes, mais pourquoi s’arrache-t-elle les cheveux de la tête parce qu’on ne leur aurait pas donné des postes?
    Oh, la sincérité, lorsque nous te manquons…

  7. Avant le début du dialogue inclusif de la CENCO, la SG Eve Bazaiba a réuni les délégués de son plate forme (front pour Le respect de la constitution) et à dit que sa plate forme ne participera pas au partage de pouvoir des institutions issues du dialogue. Le front pour Le respect de la constitution doit rester constant et conséquent. Il ne doit rien réclamer aujourd’hui, parce que il a librement levée son option , il doit la respecter. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire.

  8. Voilà…toujours à se battre pour des postes. Et quand on ne se retrouve pas on parle de violation de constitution. L’udps ne va plus injurier l’unc. Le peuple vous regarde

  9. Avec beaucoup d’amertume pour ce départ du Mlc car nous avons souhaité une inclusivité totale mais le Mlc nous faisait entendre qu’ils ne sont pas là pour les postes alors pourquoi pleureniché? le Rassemblement pèse lourd beaucoup lourd tout ce que le Mlc devait se rallier au Rasssemblement au lieu de chercher à faire cavalier seul ou à créer une plateforme avec de parti et ong malattes bref préparez-vous juste aux élections qui aurons lieu d’ici 12 décembre 2017 et si vous gagnez vous allez pouvoir diriger seul mais arrêter de vous attaquer au Rasssemblement sans cause et plutôt essayer de mobiliser dehors pour changer le rapport de force. c’est triste beaucoup triste mais on vous comprend on a déjà perdu le temps comme ça là pardon nous devons avancer. Merci

  10. LE CONGO N’A PAS BESOIN DES CAPRICES POUR ETRE DIRIGER.
    LE MLC AVAIT DEJA ACCEPTER L’INACCEPTABLE ALORS JE NE VOIS PAS L’IMPORTANCE DU COMPORTEMENT DE BAZAIBA.A L’HEUR ACTUEL ,LE CONGO A BESOIN DE CERVEAU QUI REFLECHIT POUR UNE BONNE GESTION ET NON LA DISPUTE DE NOMBRE DE PLACE A OCCUPER. LE MLC DOIT ABANDONNEES L’ACIEN EDUCATION DE MOBUTISME QUI NOUS POUSSER TOUJOURS A SE DISPUTER DES PLACE A L’INTERIEUR DE TAXI BUS,LE NGOMBOLE ET SOTRAZ.

    QUI VIVRA VERRA

Ajouter un commentaire