Phénomène combattants :Concert de Héritier Watanabe à l’Olympia annulé in extremis par la préfecture de Paris

A seulement quelques heures du début de son concert à l’Olympia, l’artiste musicien Héritier Watanabe voit son spectacle prévu samedi 15 juillet, annulé par la préfecture de police de Paris.

Selon le communiqué des autorités françaises, les opposants au régime congolais bien que tenus à distance du lieu du concert se sont livrés à des débordements et ont incendié des poubelles.

Ils ont même incendié une voiture, déplore Michel Delpuech.

Pour mettre fin à ces débordements, le préfet a décidé d’annuler la tenue du concert.

Il a procédé à 3 interpellations.

Cette annulation in extremis du concert de l’ancien poulain de Werrason, est un vrai coup dur pour l’industrie du spectacle en RDC.

Après l’annulation du concert de Fallu Ipupa il y a quelques semaines, Héritier Watanabe, qui croyait avoir fait le plus difficile, subit le même sort à cause de la hargne des  » combattants « , une catégorie des congolais de la diaspora qui ont édicté une fatwa interdisant les productions scéniques des musiciens congolais à l’étranger. Ceci, selon eux, pour protester contre la situation politique en RDC.

Cette situation affecte durement l’industrie du spectacle en RDC qui vit notamment grâce aux productions des différents groupes musicaux sur la scène européenne.

Zabulon Kafubu

loading...

8 commentaires sur “Phénomène combattants :Concert de Héritier Watanabe à l’Olympia annulé in extremis par la préfecture de Paris

  1. Monsieur le journaliste. Vous donnez l’information ou vous faites l’avocat de Watanabe.
    Pendant que l’On tue, l’on viole en RDC; pendant que le peuple croupit dans la misère la plus moire, vous voulez nous parler d’industrie de la musique.

    C’est quel monde où nous sommes ?

  2. On peut comprendre l’hostilité des « combattants » envers le régime de Kabila mais ce n’est pas pour autant qu’il faille détruire la culture congolaise par des actes de vandalisme en empêchant la production des artistes musiciens de se produire en Europe. Quid de ces sois disant combattants? Ces sont pour la plus part des gens qui n’ont jamais mis les pieds en Rdcongo depuis plus de 20ans pour certains d’entr’eux et pratiquement pas pour les autres. Très très peu d’intellectuels ( avocats, médecins,…), mais beaucoup des « libangistes », des gens de petits boulots à la sauvette et parfois versés dans le banditisme ou la délinquance.
    Les vrais COMBATTANTS ces sont ceux qui combattent ici en Rdc et qui subissent les affres du pouvoir en place.
    Ceux qui se disent « combattants » en Europe devraient venir en Rdc pour tâter la réalité du vrai combat mais pas se cantonner ailleurs faire du bruit pour rien! ,Laisser nos musiciens tranquilles ils ne roulent ni pour le pouvoir ni pour l’opposition, Ils ne cherchent qu’à vivre de leur travail.

    1. Les faux combattants que vous etes. pensez-vous que cette facon de faire a une chance d’aboutir? vous valez encore moins que ceux qui ont opte pour la violence et le saccage de petits commerces de leurs freres pendant les revendications tenues a kinshasa. Vous voulez que tous nos musiciens s’exilent pour comprndre qu’ils ne sont pas de meche avec le gouvernement? Autrement que nous partions tous de la RDC pour montrer que nous sommes contre ce regime. vous nous faites pitie vraiment. Au moins nous nous n’avons pas peur de ce regime car nous l’affrontons en face mais que dire de vous qui agissez par telemanifestations? franchement vous nous mettez en colere la. mon frere le democrate j’approuve vraiment ta reflexion.

  3. Je ne comprends pas pourquoi certaines paersonnes font le focus de la culture congolaise sur la soit disant musique. Par definition la culture est un ensemble des valeurs morales qui se transmettent des generations en generations. Je me pose grandement la question de savoir pourquoi l´on qualifie l´interdiction des productions sceniques à Paris, BXL et Londres de ´´tuer la culture congolaise. Ca me fait vraiment rire. Dailleurs la musique jouée par ces musiciens c´est la Rumba et la Rumba est une musique cubaine et non congolaise. Le Eteko, ou le Mutuashi font parties de la musique congolaise. alors cessez de nous distraire avec votre leitmotieve, on tue la culture. Manfer du pondu, bien s´habiller, parler lingala , kikongo, swahili et le tshiluba fait aussi parti de la culture congolaise.

  4. Mais ces gens existent toujours ??? DES VOYOUX QUI N’ONT RIEN A FAIRE EN EUROPE.
    TAMBWE MWAMBA ETAIT EN EUROPE,QU’EST CE QU’ILS ONT FAIT ?????

Ajouter un commentaire