Report des élections : la classe politique appelée à ne pas agiter la population

Le panel des experts de la société civile appelle la classe politique à ne pas agiter la population, après l’annonce du report des élections par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Son coordonnateur, Dieudonné Mushagalusha, l’a déclaré samedi 15 juillet à Kinshasa.

Selon lui, la CENI n’est pas en mesure d’organiser les élections fin 2017, parce qu’elle fait face à certaines évidences telle que l’insécurité dans le Kasaï-Central.

«Nous pensons en toute honnêteté que l’on ne peut pas aller aux élections et oublier le Kasaï. Ce n’est pas la CENI qui a créé l’insécurité. Nous pensons que ceux qui veulent manipuler veulent que l’on rentre à la case de départ, alors que nous avons déjà 82 % de réussite du processus électoral», a-t-il indiqué.

Dans une déclaration faite à Paris (France), le président de la CENI, Corneille Nangaa, a indiqué que l’organisation de la présidentielle et les législatives ne sera pas possible en RDC avant fin 2017.

Pour M. Mushagalusha, la CENI doit également avoir la loi électorale et celle portant répartition des sièges pour amener le peuple congolais aux élections.

loading...

Un commentaire sur “Report des élections : la classe politique appelée à ne pas agiter la population

  1. NOUS EXIGEONS LA DEMISSION IMMEDIATE ET SANS CONDITION DE L’IMPOSTEUR RWANDAIS H. KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILE ET L’OUVERTURE D’UNE PROCEDURE JUDICIAIRE A SON ENCONTRE POUR USURPATION D’IDENTITE ET DE LA NATIONALITE CONGOLAISE

Ajouter un commentaire