Urgent : la Radio télévision chrétienne de Kananga vandalisée par des hommes en arme

La Radio Télévision Chrétienne a été attaquée tôt ce matin de samedi par des hommes armés. D’après le directeur cette radio, les policiers venus saccager la radio ont reçu l’ordre du maire de Kananga, Mwamba Kantu Ka Njila récemment nommé par le vice-premier ministre de l’intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary. « Des policiers sans aucun document viennent de vandaliser la radio télévision Chrétienne tôt ce matin », a alerté Sosthène Kambidi, le directeur de la Radio.

Et d’ajouter que : « Les hommes de Monsieur Mwamba étaient à la recherche du journaliste José Mbuyi. Ce dernier a diffusé un reportage sur les tracasseries orchestrées par le maire sur l’ensemble de la ville à travers des taxes inventées de toutes pièces ».

Le journaliste venait de terminer son journal parlé de 6h00 quand les gros bras sont entrés précipitamment à ses trousses. Heureusement que le recherché de Mwamba s’était déjà éclipsé.

« José Mbuyi a présenté le journal parlé de 6h00 ce samedi matin et les policiers sont arrivés à 6h45 juste quand il venait de quitter la radio », explique Kambidi très dépité par l’acte posé par l’intouchable et puissant maire de Kananga.

Pris de colère, ils ont tout détruit. Le signal présentement est interrompu. « Silence radio et plus de RTC sur la bande FM dans la capitale du Kasai central », dénonce un activiste de droits de l’homme.

Les hommes en uniforme n’ont rien pris, rapporte un journaliste présent mais Ils ont cependant renversé la table de mixage et les effets de la salle de rédaction. Triste scène pour un pays qui se veut démocratique.

Depuis un temps, on observe la recrudescence des attaques contre les professionnels de médias. Le 31 juillet lors de la marche du Mouvement citoyen- Lutte pour le Changement (LUCHA ), quelques journalistes avaient été arrêtés puis relâchés à Kinshasa et dans d’autres villes du pays. Les organisations Reporter sans Frontière, Journaliste en danger et l’Association des médias en ligne de la RDC avaient dénoncé ces dérives appelant les autorités congolaises à respecter les droits du journaliste à informer.

Alphonse Muderhwa

loading...

Un commentaire sur “Urgent : la Radio télévision chrétienne de Kananga vandalisée par des hommes en arme

  1. NORMALEMENT LES POLICIERS SONT CHARGÉS DE LA SÉCURITÉ DES PERSONNES ET DE LEURS BIENS, MAIS LÀ ILS FONT EXACTEMENT LE CONTRAIRE DE CE QU’ILS DOIVENT FAIRE!
    QUE DIT MENDE?

Ajouter un commentaire