Butembo- échauffourées à cause de l’insécurité: le Maire rappelé mardi à Goma par le vice-gouverneur

Sur ordre du vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu, Feller Lutaichirwa Mulwahale, le maire de Butembo a été rappelé à Goma.

Ce rappel fait suite aux échauffourées qui ont opposé lundi la police à la population qui dénonçait l’insécurité récurrente.

Le maire de Butembo a donc pris l’avion ce matin pour Gom afin de répondre aux questions liées à l’insécurité dans sa ville, renseigne un membre de sa cellule de communication à 7SUR7.CD.

Selon des sources recoupées, Sikuli Uvasaka Makala est interpellé par le gouvernement provincial pour être auditionné sur l’état de lieux sécuritaire dans la ville de Butembo.

Cette interpellation a aussi pour but d’apaiser la tension sociale perceptible à Butembo.

En effet, les manifestants ne jurent que par le départ de leur maire, accusé d’incompétence.

Sur place à Butembo, les menaces d’arrestation restent permanentes à l’endroit des animateurs de la Société civile qui avaient appelé aux manifestations.
La plupart vivent en cachette, d’après un activiste des droits de l’homme.

Toutefois le manifestants continuent à demander à la population de Butembo d’observer une journée sans travail ce mardi 12 septembre pour exiger le remplacement du Maire et son adjoint, des bourgmestres, des Commandements de la PNC et des FARDC, du patron de l’ANR dans la ville et ses inspecteurs; renseigne Elie Kwiravusa 2e vice-président de la société civile de Butembo.

Pour rappel les manifestions d’hier lundi font état, selon la société civile, de 6 blessés dont 2 par balles, 8 arrestations et l’agression physique d’un journaliste de la RTVH en plein exercice de son travail.

Valéry Mukosasenge

loading...

Ajouter un commentaire