Des experts africains réfléchissent sur des stratégies de diminution du taux de mortalité

Des experts africains réfléchissent sur les changements stratégiques à mettre en place pour diminuer le taux de mortalité des mères et des enfants en Afrique de l’Ouest et du Centre, conformément aux objectifs de développement durable (ODD).

A l’issue d’un atelier des quatre jours organisé à Kinshasa, du 8 au 11 septembre, le conseiller principal de suivi et développement de l’enfant au bureau de l’UNICEF, Dr Ngashi Ngongo, a indiqué que cinq pays constituent plus de 70% de la mortalité en Afrique.

Il s’agit de (du):

  • La RDC
  • Liberia
  • Nigeria
  • La Guinée
  • Tchad.

«Lorsqu’on a fini les 25 ans des objectifs du millénaire et comme vous savez, notre région a été la dernière dans le monde et ces pays sont aussi parmi les pays  qui ont contribué à la position que nous avons. [Il faut] réduire le taux de mortalité», a affirmé Dr Ngashi Ngongo.

L’atelier sur les stratégies de diminution du taux de mortalité a été organisé à Kinshasa par l’UNICEF, en partenariat avec Bill et Melinda Gates Foundation.

Le fonds de démarrage de monitorage est de 3 millions de dollars, financés par Gates Foundation. Ce fonds va appuyer les programmes dans trois pays: la Guinée Conakry, le Liberia et la RDC.

loading...

Ajouter un commentaire