Sud-Kivu: un militaire tué à Buganga dans des conditions confuses à Kalehe

Un militaire a trouvé la mort lundi 11 septembre dans la soirée à Buganga, une localité du territoire de Kalehe (Sud-Kivu), dans des circonstances non encore élucidées. L’armée évoque une embuscade tendue par des bandits armés, alors que des sources locales parlent de représailles de la population locale.

D’après des sources militaires, la victime est décédée  à la suite d’une embuscade que des «hors-la loi» avaient tendue à une unité de l’armée en patrouille dans la région.

A en croire ces sources, les malfrats ont réussi à emporter une radio Motorola des militaires tombés dans leur piège.

Cette version a été contredite par des sources locales, selon lesquelles le décès de ce militaire est survenu à la suite des heurts qui ont opposés une unité des forces armées de la RDC (FARDC) à la population de Buganga.

Les forces de l’ordre, qui cherchaient à interpeller en vain un notable local, ont à sa vue tiré plusieurs coups de feu sans l’atteindre.

Devant cet assaut des militaires contre un notable de la contrée, les habitants en colère s’en sont pris aux éléments de l’armée et ont réussi à leur ravir leurs armes. C’est durant ces affrontements que l’un des militaires a succombé.

En signe de protestation, la population a également placé des barrières sur la route nationale pour empêcher toute circulation.

Ce mardi dans la matinée, des unités de l’armée et de la police ont été déployés dans le secteur pour enlever ces barricades.  Le commandant de la police de Kalehe n’a pas préféré réagir à ces incidents.

loading...

Un commentaire sur “Sud-Kivu: un militaire tué à Buganga dans des conditions confuses à Kalehe

Ajouter un commentaire