Ville morte, T. Monsenepwo : « L’opposition et les mouvements citoyens sont si démagogiques qu’ils en perdent toute crédibilité »

Communicateur de la Majorité Présidentielle et Président de la jeunesse de la Convention des Congolais Unis, CCU, Thierry Monsenepwo a sévèrement critiqué l’opposition et les mouvements citoyens qui ont appelé à une journée ville morte ce mercredi 15 novembre sur l’ensemble du territoire national.
Pour lui, il y a de quoi se demander sur le sérieux du combat de ceux qui disent vouloir aller aux élections mais posent des actes qui retardent chaque jour l’avancement du processus électoral.
« N’est-ce pas eux qui chaque jour menaçaient la CENI de destruction à condition de publier un calendrier électoral ? N’est-ce pas eux qui chaque jour multipliaient les déclarations selon qu’il fallait le calendrier électoral global, au risque de jeter le feu sur la ville et le pays? Mais à présent que ce calendrier global est publié, ce n’est plus ça le problème, mais encore une fois, le mandat du Président Kabila. Pourtant, ils oublient que non seulement qu’en signant l’accord du 31 décembre 2016, ils ont adhéré à ce que le peuple savait déjà, c’est-à-dire le respect strict de la constitution qui est clair quant à la légitimité et en la légalité du mandat du président de la République », a-t-il déclaré.
Thierry Monsenepwo estime en outre que c’est justement ce changement continuel,  ces contradictions dans les vues et ces rétropédalages qui aujourd’hui font voir au peuple le besoin de ne faire confiance qu’en la Majorité puisqu’en face il n’y a rien de sérieux.
« Les villes mortes, les déstabilisations et les casses ne sont en aucun cas pour la réussite du processus électoral.
Heureusement que le peuple comprend, note et sait tout ce qui se passe », a-t-il conclu.
Jeff Kaleb Hobiang

loading...

9 commentaires sur “Ville morte, T. Monsenepwo : « L’opposition et les mouvements citoyens sont si démagogiques qu’ils en perdent toute crédibilité »

  1. Monsieur T. Monsenepwo, arrêtez de distraire les Congolais. En démocratie, chacun doit être libre à exprimer son point son point de vue. Les mouvements citoyens sont énervés du seul fait que l’accord de la CENCO suggerait les élections au 31/12/2017 et non au 23/12/2018. Tu en es conscient au moins! Si vous voulez tous tenir des discours, je vous invite à venir les tenir sur l’ancienne route de Kimwenza, celle qui conduisait à Canisius! Il y a là des grands ravins dont vous devriez parler, des maisons partent tous les jours, à chaque pluie il y a des pleurs! c’est cela être politicien et non un acclameur!

  2. Thierry tu as quitté CEBS parce que tu n’avais pas eu des adeptes dans ton secte satanique (Rose croix). au lieu de te repentir, tu te jetes chez Kanambe, ton sort c’est le feu ici en RDC et en enfer là où tu sera jeté. tous les coins sont déjà conquis par le peuple

  3. Ce mec au visage et levres aussi degoutants que son comportement de traitre a la solde de l’imposture nous etale tout ce qui est de detestable dans sa bande, minorite des parasites (« MP ») de Kingakati.

  4. Et la MP est tellement menteuse et cynique qu’elle a perdu toute credibilite…qui croit a Atundu, Kabila, Mende et toute la bande des irresponsables qui ruinent le pays????

  5. comme mbongo ya Kabila ezo lobisayo bongisaka deja valise na yo na ya famille na yo nionso lokola ba ndeko, ba noko, ba niece, ba parent, ba mangangu bazo sunga yote po o changer parceque bango pe ba liaka mbongo nayo ya salité donc na bango pe ba bongisa ba valise ba luka deja pays mususu yako fanda po toko sala chasse ko banda na generation nayo ya liboso tiiiiiiiii na ya suka

  6. CEUX QUI ONT PRIS LE POUVOIR PAR LES ARMES ET L’ONT LÉGITIMÉ PAR UNE PARODIE D’ÉLECTIONS, NE PEUVENT COMPRENDRE QUE LE LANGAGE DE LA FORCE. IL FAUT QUITTER L’ÉTAPE DES VILLES MORTES POUR UN NIVEAU PLUS ÉLEVÉ. LE POUVOIR ACTUEL SE SAIT FRAGILE, IL FAUT UN COUP DE SEMONCE POUR L’ACHEVER, COMME MOBUTU AVEC L’AFDL. DOMMAGE QUE L’ON RECOMMENCE DE NOUVEAU AU LIEU D’AVANCER MAIS C’EST L’UNIQUE VOIE POUR QUE LES CONGOLAIS SE LIBÈRENT.

Ajouter un commentaire