Enrôlement dans le Kasaï : satisfait, Maker Mwangu assure que que cette opération a accéléré le retour de la paix

Alors que l’on s’achemine lentement mais sûrement vers la fin de l’enrôlement dans l’espace Kasaï, certaines voies s’élèvent pour d’ores et déjà saluer l’apport de cette opération dans le processus de pacification des provinces du Kasaï. Cas de Maker Mwangu Fwamba.
L’élu de Tshikapa, joint au téléphone par 7/7, s’est réjoui mercredi 10 janvier non seulement de l’engouement mais également du climat de sérénité et de paix qui caractérise le processus d’enrôlement dans cette partie du pays.
 » Nous sommes plus que satisfait de ce qui se passe parce qu’on a senti l’engouement de la population. Les gens se sont vraiment déplacés en masse et je dirai même que l’enrôlement nous a permis de ramener le plus vite possible la paix parce que même dans les zones qui jadis étaient difficiles d’accès, je crois que les agents de la Ceni ont réussi à y accéder et tout se déroule sans problème, sans incidents « , explique l’ancien  ministre de l’éducation nationale.
Avec l’inscription sur les listes électorales  dans une partie  du Kasaï, le nombre  des personnes  enrôlées  a  dépassé  46 millions.
Les centres d’inscription fermeront  définitivement leurs portes  fin janvier.
CP

loading...

2 commentaires sur “Enrôlement dans le Kasaï : satisfait, Maker Mwangu assure que que cette opération a accéléré le retour de la paix

  1. Maker Mwangu, tu connait bien Joseph Kabila ne va pas organiser les elections le 23 Decembre 2018 puisque l’accord du Saint Silvestre et la CONSTITUTION ne l’authorise pas de se presenter.. Cessez de faire dormir le peuple Congolais. Nous avons deja pris le devant de chasser Joseph Kabila, son MANDAT a expire’ le 19 Decembre 2016. A partir du 31 Decembre 2017 le peuple Congolais ne lui reconnait pas comme president. Il est Illegal et illegitime. Il a vole’ les elections en 2006 et en 2011 cela nous montre qu’il est DICTATEUR. IL faut que les mediocres degagent. Kabila doit partir et nous meme nous allons faire le gouvernement de transition sans Kabila.

Ajouter un commentaire