Malgré les menaces du régime Kabila, le CLC reste ferme : une nouvelle marche pacifique ce 21 janvier

Malgré les menaces répétées du gouvernement et la répression, le CLC projette une nouvelle marche le 21 janvier 2018 pour exiger l’application intégrale de l’accord de la Cenco.

Dans un communiqué parvenu à 7SUR7.CD samedi 13 janvier 2018, le Comité Laïc de Coordination appelle à une nouvelle marche pacifique le 21 janvier de l’année en cours afin d’exiger la mise en oeuvre intégrale de l’accord de la Saint- Sylvestre.

« Face à l’arrogance, à l’insouciance, à l’obstination, au mépris et au silence coupable d’un pouvoir insensible à tous les cris de détresse d’une population meurtrie, le peuple congolais a choisi de reprendre son destin en mains et de ne plus jamais laisser de répit à la dictature », souligne le document.

Cependant, le CLC promet de poursuivre son combat jusqu’à ce les droits de citoyens soient respectés.
Les Laïcs catholiques insistent pour que la dignité humaine du congolais soit rétablie.

Un appel est donc lancé à tous les congolais afin de répondre massivement à cette marche prévue le 21 janvier un dimanche.

Ci-dessous le communiqué

Jeff Kaleb

loading...

4 commentaires sur “Malgré les menaces du régime Kabila, le CLC reste ferme : une nouvelle marche pacifique ce 21 janvier

  1. Courage compatriotes, La liberation de notre Pays de l’emprise de la « Republique Mediocratique de Kingakati » et sa Mafia sanguinaire se fera au prix des sacrifices. Ces mercenaires Bana-Mura ne sont que des voyous-tueurs

    Voila qui definit bien les FARDC et PNC depuis le debarquement en 1997 des « kadogos » et autres voyous AFDL sous pilotage du Rwandias James Kaberebe, inclu son chauffeur-kadogo Hypo Kanambe-Mtwale (alias « Joseph Kabila »). Tenez: Ces kadogos-assassins – inclu Kanambe – sont aujoud’hui devenus de « generaux » !

Ajouter un commentaire