Kokonyangi à Bahati : « Je suis son chef à la MP et je ne sers qu’un seul maître, J. Kabila »

Dans une correspondance datée du 6 juin dernier adressée à Henri Mova, l’autorité morale de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo « AFDC » Modeste Bahati, avait dit constater l’auto-exclusion de Joseph Kokonyangi du parti.

La réponse du berger à la bergère ne s’est pas faite attendre. Aussitôt rentré au pays mardi 12 juin dernier, après un séjour de travail à l’étranger, le ministre de l’urbanisme et habitat J. Kokonyangi n’a pas mis du temps pour répondre à son collègue du plan, Modeste Bahati.

« D’abord, je suis son chef à la Majorité Présidentielle. Et moi, je ne sers qu’un seul maître et c’est Joseph Kabila Kabange. Pas un autre! », a déclaré Joseph Kokonyangi devant la presse juste après être descendu de l’avion.

Pour le ministre de l’urbanisme, Modeste Bahati ne peut pas engager l’AFDC en tant que président national.

« Sur base de l’article 97 alinéa 2 de la constitution, il ne peut pas signer comme président national. C’est violer la constitution », a martelé Kokonyangi.

Le secrétaire général adjoint de la majorité présidentielle dit attendre la convocation du congrès de l’AFDC pour mettre les choses au clair.

« Nous attendons que le congrès soit convoqué par le président national Tshisumpa pour que l’on sache ce qui va se passer », a fait savoir le 3ème vice-président de l’AFDC.

Jephté Kitsita