Kokonyangi à Bahati : “Je suis son chef à la MP et je ne sers qu’un seul maître, J. Kabila”

Dans une correspondance datée du 6 juin dernier adressée à Henri Mova, l’autorité morale de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo “AFDC” Modeste Bahati, avait dit constater l’auto-exclusion de Joseph Kokonyangi du parti.

La réponse du berger à la bergère ne s’est pas faite attendre. Aussitôt rentré au pays mardi 12 juin dernier, après un séjour de travail à l’étranger, le ministre de l’urbanisme et habitat J. Kokonyangi n’a pas mis du temps pour répondre à son collègue du plan, Modeste Bahati.

“D’abord, je suis son chef à la Majorité Présidentielle. Et moi, je ne sers qu’un seul maître et c’est Joseph Kabila Kabange. Pas un autre!”, a déclaré Joseph Kokonyangi devant la presse juste après être descendu de l’avion.

Pour le ministre de l’urbanisme, Modeste Bahati ne peut pas engager l’AFDC en tant que président national.

“Sur base de l’article 97 alinéa 2 de la constitution, il ne peut pas signer comme président national. C’est violer la constitution”, a martelé Kokonyangi.

Le secrétaire général adjoint de la majorité présidentielle dit attendre la convocation du congrès de l’AFDC pour mettre les choses au clair.

“Nous attendons que le congrès soit convoqué par le président national Tshisumpa pour que l’on sache ce qui va se passer”, a fait savoir le 3ème vice-président de l’AFDC.

Jephté Kitsita

6 commentaires sur “Kokonyangi à Bahati : “Je suis son chef à la MP et je ne sers qu’un seul maître, J. Kabila”

  1. Je meurs de honte. S’il vous plait messieurs les journalistes, épargnez nous de certaines déclarations. Il y a déjà trop d’AVC en RDC.
    Jamais alors jamais, je n’aurai imaginer un Congolais déclarer qu’il n’a qu’un seul maître a servir et ce maître c’est kabila???????? Kokonyangi, ou est Dieu? ou est ta conscience.
    Bandeko, bana ya Congo, tokomi wapi? tozo kende wapi?

    Un pays ou les gens sont allés aux concertations et on mis en place un gouvernement d’union nationale ( majorité factice et opposition ( corrompue). Comment imaginer que ces opposants deviennent partie prenante d’une coalition avec le monsieur a la base de la situation ayant entraîné la non organisation des élections en RDC en 2016? Botika, po buzoba eleki, mutu nyonso aza na posa ya mbongo mais oyo ya soit disant intellectuel RD Congolais ekomi eloko mosusu. Soni bandeko na posa ya kolela.

  2. Il est ministre de l’urbaniste et habitat de la RDC , et tous vous l’avez bien suivi “qu’il sert un seul maître Kabila”. Des tels déclarations, donc la RDC est le propriété privé d’un individu ici qui est Kabila. C’est à dire quand on est ministre de la RDC, on est au service d’un individu qui est Kabila. Voilà, pourquoi rien ne marchera pour cette bande des médiocres. Vraiment la présence de ce type de Kabila dans ce pays est amère, et on ne peut pas digéré ça! Et ce tellement le contraire pour d’autres pays quant on est ministre, on sert son pays et sa population, pas servir un individu, parce que le ministère est pour la république pas pour un individu, comme on la toujours dit que: les hommes passent et les institutions restent…

  3. C’est un type qui n’est pas un homme d’Etat, il s’attaque au citoyen congolais à KALIMA par des menaces recurrentes nous en sommes informés, il se toujours comporte avec beaucoup de dérapage à sa base électorale de KALIMA . Ce comportement ne nous surprend pas malheureusement. Au peuple congolais d’en tire les conséquences le moment venu

Ajouter un commentaire