L’AFDC constate l’auto exclusion de Kokonyangi et saisit le VPM de l’intérieur

Dans une correspondance adressée au Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, le président national et autorité morale de l’Alliance des forces démocratiques du Congo, AFDC, constate l’auto exclusion de Joseph Kokonyangi 3e vice-président de ce parti de la Majorité Présidentielle.
Selon Bahati Lukwebo, il est reproché à Kokonyangi :
– la non-participation aux activités du parti…
– son implication directe et active dans la démobilisation des membres et cadres du parti;
– le défaut de cotisations…

« par ces faits, suivant les dispositions des articles 16 et 39 des statuts et 20 du règlement intérieur de l’AFDC, l’intéressé s’est placé dans la position d’auto-exclusion et ne peut donc plus engager ni représenter le parti », souligne Bahati Lukwebo dans sa correspondance à Mova.

Et de poursuivre, “en attendant la convocation de la réunion du collège des fondateurs qui est l’organe disciplinaire des membres fondateurs du parti…il lui est retiré à titre conservatoire, les fonctions de troisième vice-président national de l’AFDC”.

Jeff Kaleb

Ajouter un commentaire