Nord-Kivu : "La destruction des centres de traitement Ebola à Butembo ralentit la riposte qui a déjà duré trop longtemps et fait trop de victimes", (Oly Ilunga)

Le ministre de la Santé a condamné vendredi 01 mars dernier, les attaques contre les centres de traitement du virus Ebola qui secoue la République Démocratique du Congo, précisément dans sa partie Est. Pour le docteur Oly Ilunga, ces attaques ralentissent les opérations de riposte contre Ebola. "S’attaquer à des structures de soins est inhumain. Les agents de santé travaillent pour sauver des vies. La destruction des centres de traitement Ebola à Butembo ralentit la riposte contre Ebola qui a déjà duré trop longtemps et fait trop de victimes", a indiqué Oly Ilunga via Twitter. Image retirée. Pour rappel, des personnes non autrement identifiées ont incendié dernièrement deux Centres de Traitement Ebola à Butembo dans la province du Nord-Kivu. Une situation qui a occasionné la fuite des malades et le départ des agents de Médecins Sans Frontières, "MSF", qui intervient dans la riposte contre Ebola dans cette partie du pays. Jephté Kitsita