Premier meeting sous Tshisekedi : zéro mort, zéro arrestation, zéro blessé, pas de gaz lacrymogène, pas de tirs à balles réelles…

Le premier meeting populaire de l’opposition sous le règne du nouveau président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a vécu.
Il a été animé par l’opposant Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018.

Le meeting de la coalition Lamuka s’est déroulé sans incident.
Zéro mort zéro blessé, zéro arrestation, pas de tirs à balles réelles, pas de gaz lacrymogène pas de grenade assourdissante. Un signal fort d’un État de droit et démocratie envoyé par le nouveau président de la République.

Contrairement aux meetings précédents, les éléments de la police n’ont pas été visibles au terrain Sainte Thérèse ni aux environs.

Après ce meeting, Martin Fayulu a demandé aux militants de Lamuka de regagner chacun son domicile dans le calme.

Jeff Kaleb Hobiang

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 95
    Partages