Présidentielle : voici les 3 raisons qui ont poussé Sessanga à soutenir F.Tshisekedi

Delly Sessanga, secrétaire général de Ensemble de Moïse Katumbi, a expliqué, ce mardi 11 décembre sur Top Congo, les motivations de son choix porté au candidat de la coalition Cap pour le changement, Félix Tshisekedi.

Le Président de Envol fait un constat amer en indiquant qu’après le raté de Genève, il a multiplié les appels pour une candidature commune de l’opposition. Malheureusement pour lui, cet objectif a échoué.

“Nous avons appelé à ce que nous puissions trouver une candidature commune, unique après les soubresauts de Genève. Il faut bien constater qu’aujourd’hui, il y a une pluralité des candidats qui montre que l’objectif n’a pas été atteint”, a-t-il affirmé.

Pour Delly Sessanga, il est impérieux à l’heure actuelle de développer un discours qui puisse fixer clairement les électeurs par rapport au choix qu’ils feront le 23 décembre d’autant plus les machines à voter sont maintenues par la CENI.

“Par conséquent, tout en ayant refuser le boycott, il y a lieu aujourd’hui d’avoir un discours clair sur le fait que le 23 décembre, sachant que les machines à voter seront présentes, les électeurs doivent voter pour se débarrasser de ce pouvoir qu’ils ne veulent plus voir aussi bien dans nos provinces qu’au niveau central. La seule façon de le faire, c’est d’en appeler à une appropriation civique du processus en allant voter et en contrôlant les résultats sans laisser la CENI avoir le contrôle de la suite des opérations…”, a-t-il précisé.

S’agissant de Lamuka, Le secrétaire général de Ensemble considère qu’il y a “une perspective d’aller aux élections qui s’apparente à un boycott” parce qu’ils demandent à leurs électeurs de voter avec bulletins papiers qui sont “non conformes”.

Delly Sessanga et Claudel Lubaya, tous deux membres de Ensemble, soutiennent la candidature de Félix Tshisekedi. Une prise de position contraire à celle de leur chef Moïse Katumbi.

Merveil Molo, stagiaire

Vous avez aimé ? Partagez !