RDC : ACAJ se réjouit de la suspension du ministre Lumeya accusé de spolier les parcelles dont celles de Patrick Tuseku (doc)

L’association pour l’accès à la Justice (ACAJ) félicite le président Félix-Antoine Tshisekedi pour la suspension du ministre des Affaires Foncières, Lumeya Dhu Maleghi.

“Il s’agit d’un acte qui traduit sa promesse de lutter contre l’impunité en RDC”, a affirmé Me Georges Kapiamba, president national de l’ACAJ.

Revenant sur certains faits à la base cette suspension, ACAJ indique que le ministre Lumeya fait l’objet des accusations de tentative de spoliation des parcelles d’un certain Patrick Tuseku Tshianu.

A travers une correspondance du 7 mars dernier, l’ACAJ a notifié au ministre des Affaires foncières Lumeya des informations reçues faisant état de la tentative de spolier monsieur Patrick Tuseku de ses parcelles situées dans la Commune de Limete.

La lettre rapporte qu’après qu’il soit saisi du conflit portant sur la concession précitée, le ministre Lumeya a pris un arrêté antidaté portant reprise dudit bien dans le domaine de l’Etat, doublé d’une lettre d’attribution dont le bénéficiaire serait une sœur au Conservateur des titres immobiliers de la Commune de Limete.

Outre des menaces de mort que subies P. Tuseku, rapporte la correspondance, le ministre Lumeya emploie depuis lors des géomètres et autres agents de l’Etat pour morceler irrégulièrement ces parcelles.

Toute en affirmant disposer de plusieurs témoignages du genre faisant état des actes de spoliation, l’ACAJ condamne énergiquement cette fraude et appelle le Procureur près de la Cour de cassation à prendre des mesures qui s’imposent afin de protéger le droit acquis de P. Tuseku.

Elle invite par ailleurs le Premier ministre à amorcer une enquête administrative à charge du ministre des Affaires foncières en rapport avec tous les faits lui reprochés.

(Ci-dessous, l’intégralité de cette lettre de l’ACAJ)


Orly-Darel Ngiambukulu

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 542
    Partages