RDC- amélioration du climat des affaires: L'Anapi sensibilise aux réformes initiées en matière des taxtes et impôts

L'Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) a organisé ce vendredi 22 février, un atelier sur l'indicateur Paiement des taxes et impôts en RDC. Bénéficiant de l'appui de la Banque mondiale, cet atelier avait été organisé à l'intention des cabinets d'audit, fiduciaires et d'autres experts du secteur fiscal. Il avait pour objectif de:
  1. Sensibiliser les différents contributeurs sur les réformes mises en place en matière des taxes et impôts ;
  2. Obtenir leur appropriation quant à ces réformes ;
  3. Restituer les conclusions du rapport Doing business 2019;
  4. Et collecter les différentes contraintes rencontrées dans la mise œuvre desdites réformes.
" Il est important que les experts, les contributeurs soient au courant des grandes réformes qui ont été mises sur pied dans le domaine des taxes et impôts. Elles visent à assenir l'environnement des affaires en RDC", a indiqué le Directeur général de l'Anapi Anthony Nkinzo. Il précise que ces réformes sont entre autres : 1. La réduction du taux de l'impôt sur bénéfice qui est passé de 35 à 30 %;
  1. Le guichet unique de paiement des taxes et impôts étendu aux moyennes entreprises ;
  2. La réduction du taux des pénalités en cas de retard de déclaration qui est passé de 4 à 2 %;

  3. La prise en compte des cotisations sociales et contributions patronales; et

  4. La mise en place de la télédéclaration.

" Il était également question ici de mettre en face les collègues Directeurs généraux afin de présenter avec forces détails, le niveau de mise en œuvre des réformes chacun dans le secteur qui le concerne", a ajouté A. Nkinzo. Dans son intervention, le Directeur général de l'Institut national de préparation professionnelle (l'INPP) a précisé que son établissement offre gratuitement des formations aux entreprises qui payent leurs cotisations patronales. " La formation professionnelle est le pilier du développement au sein au sein de nos entreprises. C'est ainsi que l'INPP est là pour permettre aux agents des entreprises congolais de se mettre régulièrement à niveau afin d'être toujours compétitifs", a déclaré le DG Maurice Tshikuya. Le Directeur de la Direction général des impôts (DGI), suivi de celle de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), de l'Office national de l'emploie (ONEM), et du DG adjoint de de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) ont, tour à tour, présenté les réformes telles que mises en œuvre chacun dans le domaine qui le concerne. " C'est vrai que beaucoup reste à faire. Mais je crois que nous devons également nous féliciter de grandes avancées que le pays a enregistré en matière des taxes et impôts. Ces réformes visent principalement à assainir le climat des affaires en RDC", a reconnu le représentant de la DGI. Anthony Nkinzo a par ailleurs appelé les contributeurs à faire preuve de conscience et à toujours tenir compte des réformes mises en œuvre chaque fois qu'il sera question de répondre au questionnaire Doing business. " Prenons conscience du fait que lorsque l'on répond au questionnaire Doing Business c'est notre pays que nous cotons. Si on y répond méchamment, nous nous rendons nous mêmes un mauvais service", a rappelé le DG de l'Anapi . Les participants à cet atelier se sont livrés à la fin de la cérémonie, à l'exercice du remplissage d'un questionnaire Doing business sur le paiement des taxes et impôts. Rappelons que la RDC a été classée 184 ème, sur les 190 économies mondiales dans le rapport Doing business 2019. Orly-Darel Ngiambukulu