RDC-Ebola : 531 cas confirmés et 304 décès depuis le début de l’épidémie (Min. santé)

Dans son dernier rapport sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola du 24 décembre dernier, le ministère de la santé indique que le cumul des cas est de 579 depuis le début de l’épidémie qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. 

“Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 579, dont 531 confirmés et 48 probables. Au total, il y a eu 352 décès (304 confirmés et 48 probables) et 201 personnes guéries”, précise le rapport.

Les autres détails (chiffres) de cette 10ème épidémie en République Démocratique du Congo se présente comme suit :

  • 213 cas suspects en cours d’investigation ;
  • 5 nouveaux cas confirmés, dont 2 à Mabalako, 2 à Katwa, et 1 à Butembo ;
  • 5 nouveaux décès de cas confirmés, dont 2 à Butembo, 1 à Beni, 1 à Mabalako, et 1 à Katwa (1 décès communautaire) ;
  • 3 nouvelles personnes guéries sorties du CTE de Butembo.

S’agissant de la vaccination, elle se poursuit en ceinture élargie (ou ring plus) dans les localités d’Otomaber (dans la zone de santé de Komanda) et d’Aloya (dans la zone de santé de Mabalako).

“Poursuite de la vaccination des prestataires de première ligne dans la zone de santé de Goma”, renchéri ledit rapport. 

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 52.122 personnes ont été vaccinées, dont 19.348 à Beni, 10.185 à Katwa, 5.675 à Butembo, 5.283 à Mabalako, 2.258 à Kalunguta, 1.663 à Mandima, 1.137 à Komanda, 861 à Oicha, 791 à Vuhovi, 754 à Goma, 750 à Masereka, 700 à Lubero, 659 à Kyondo, 599 à Mutwanga, 434 à Bunia, 355 à Tchomia, 344 à Musienene, 167 à Nyankunde, 70 à Biena, 63 à Alimbongo, 13 à Karisimbi et 13 à Kisangani. 

“Le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Ethique dans sa décision du 19 mai 2018”, conclut le ministère de la santé.

Jephté Kitsita

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 113
    Partages