RDC-Élections : Des activistes pro-démocratie dénoncent l’attitude peu orthodoxe digne des hommes de Dieu qui caractérise certains pères spirituels”, (Déclaration)

Dans une déclaration ce lundi 7 janvier 2019 à Kinshasa en rapport avec la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle, des jeunes activistes pro-démocratie membres des mouvements citoyens de la société civile de la République Démocratique du Congo, sont montés au créneau pour fustiger le comportement de certains serviteurs de Dieu qu’ils qualifient de “peu orthodoxe”.

“Nous tenons à dénoncer l’attitude peu orthodoxe digne des hommes de Dieu qui caractérise depuis un certain temps, certains de nos pères spirituels qui, en lieu et place de nous prêcher l’amour du prochain, la paix et la réconciliation sont en train d’enseigner la haine et la division entre filles et fils d’une même Nation”, ont-ils indiqué.

Dans la foulée, ces jeunes invitent ces hommes de Dieu à revenir aux fondamentaux de leur vocation.

“Nous considérons que ce comportement est loin de contribuer à la consolidation de la paix et de la concorde nationale acquises au prix de nombreux sacrifices”, poursuivent-ils.

S’agissant de la publication des résultats provisoires des trois scrutins combinés du 30 décembre 2018, ces jeunes qui se disent pro-démocratie rappellent que la Centrale Électorale est seule compétente en la matière.

“Après le rendez-vous historique du 30 décembre 2018 qui restera à jamais inscrit dans les annales de la vie politique de notre nation, voire l’Afrique Centrale, il sied de rappeler la compétence exclusive dévolue à la CENI par la Constitution et les lois de la République sur l’organisation des élections, la proclamation des résultats provisoires de ces élections in fine la cour constitutionnelle pour les résultats définitifs”, ont-ils martelé.

En définitive, ces jeunes disent appeler leurs compatriotes en attendant les résultats provisoires, à la sérénité et à l’apaisement doublés de prudence sur les ennemis de la RDC qui veulent profiter de cette occasion pour semer le chaos.

Pour rappel, depuis l’annonce faite par les évêques catholiques membres de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, “CENCO”, sur la connaissance du nouveau président élu de la RDC, la CENI ainsi que le Front Commun pour le Congo ont haussé le ton pour manifester leur regret et désolation quant à ce.

Jephté Kitsita

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 88
    Partages