RDC-Électricité : le mouvement Cocorico lance une pétition contre le projet Inga 3

En réaction à la conclusion d’un accord entre le Gouvernement congolais et des partenaires chinois et espagnols pour la réalisation du projet hydroélectrique « Inga 3 », des jeunes réunis au sein du Mouvement
Citoyen Cocorico RDC, ont procédé lundi 22 octobre, au lancement d’une pétition contre la mise en œuvre dudit projet.

Ce, “conformément à la Constitution congolaise en son article 27”.

A en croire ce mouvement, cette pétition est fondée sur les raisons suivantes :

1. Les barrages d’Inga 1 et 2, qui fournissent l’électricité, ne fonctionnent qu’à peine entre 30 et 50 % de leurs capacités;

2. L’électricité qui sera produite par le barrage Inga 3 ne sera pas pour les congolais mais pour les étrangers, notamment l’Afrique du Sud, mais aussi le Nigeria, l’Angola et l’Egypte qui s’ajoutent aux discussions ;

3. Étant donné que la population dont les terres ont été spoliées lors de la construction des barrages d’Inga 1 et 2, depuis l’époque du Zaïre, n’ont jamais été indemnisées jusqu’à ce jour et ne le seront jamais, le projet Inga 3 s’inscrira dans la même logique en occasionnant d’autres spoliations de terre (déplacement forcé de ces populations de ces sites aux profits de puissants commerçants étrangers) ;

4. Parce que la construction de ce barrage nécessite plus de 14 milliards des
dollars américains et le manque de transparence dans la gestion des
informations sur la conclusion de ce projet ne rassurent nullement sur la responsabilité de cette dette…

“Nous allons faire signer cette pétition à travers les avenues, quartiers, églises…Nous mettons en place des liens sur internet à travers lesquels les gens peuvent signer la pétition. Nous allons descendre sur terrain pour sensibiliser et faire signer la pétition”, a expliqué le mouvement Cocorico.

JKM

Vous avez aimé ? Partagez !