RDC : le président de la CENI affirme qu’il quittera ses fonctions en juin 2019

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a, dimanche sur les antennes de la télévision publique RTNC, dit son intention de passer à autre chose après l’expiration de son mandat en juin 2019.

Corneille Nangaa Yobeluo a déclaré prier Dieu pour trouver un autre travail à l’expiration de son mandat à la tête de la CENI en juin 2019.

Comme raison avancée pour passer à autre chose, il affirme notamment que son travail est harassant à tel point qu’il a vu pousser des cheveux blancs alors qu’il en a avait pas il y a 3 ans de cela.

Son travail à la tête de la CENI, l’a mis continuellement sous pression, avoue-t-il, pour justifier sa promesse de tourner la page CENI.

Il n’a que très peu dormi, deux à trois heures par jour, parfois, confesse-t-il.

Sur le plan familial, le président de la CENI affirme aussi avoir payé un prix exorbitant.
Il a très peu vu sa femme et ses enfants, se plaint-il.

Cependant, il affirme qu’il a formé d’autres cadres à la CENI comme lui-même avait été formé par feu abbé Apollinaire Malu-Malu.

Le président de la CENI soutient qu’il faut entretenir la mémoire institutionnelle.

Il a souhaité que le cycle électoral soit parachevé avec les élections locales, municipales et urbaines.
Selon lui, on ne bâtit pas une maison par la toiture mais par la fondation.

G.M.M.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 198
    Partages