RDC : le président de la CENI affirme qu'il quittera ses fonctions en juin 2019

Publié dim 30/12/2018 - 22:46
Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a, dimanche sur les antennes de la télévision publique RTNC, dit son intention de passer à autre chose après l'expiration de son mandat en juin 2019. Corneille Nangaa Yobeluo a déclaré prier Dieu pour trouver un autre travail à l'expiration de son mandat à la tête de la CENI en juin 2019. Comme raison avancée pour passer à autre chose, il affirme notamment que son travail est harassant à tel point qu'il a vu pousser des cheveux blancs alors qu'il en a avait pas il y a 3 ans de cela. Son travail à la tête de la CENI, l'a mis continuellement sous pression, avoue-t-il, pour justifier sa promesse de tourner la page CENI. Il n'a que très peu dormi, deux à trois heures par jour, parfois, confesse-t-il. Sur le plan familial, le président de la CENI affirme aussi avoir payé un prix exorbitant. Il a très peu vu sa femme et ses enfants, se plaint-il. Cependant, il affirme qu'il a formé d'autres cadres à la CENI comme lui-même avait été formé par feu abbé Apollinaire Malu-Malu. Le président de la CENI soutient qu'il faut entretenir la mémoire institutionnelle. Il a souhaité que le cycle électoral soit parachevé avec les élections locales, municipales et urbaines. Selon lui, on ne bâtit pas une maison par la toiture mais par la fondation. G.M.M.