RDC : Les États-Unis prêts à soutenir le programme d'urgence des 100 jours de Tshisekedi

Les États-Unis d'Amérique sont prêts à accompagner le chef de l'État Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans la réalisation de son programme d'urgence pour les 100 premiers jours. Affirmation faite samedi 9 mars dernier par Mike Hammer, ambassadeur des USA en RDC, à la presse de la ville de Goma. "Maintenant que la RDC a un nouveau président Félix Tshisekedi, après notre entretien avec lui hier vendredi 08 mars, les États-Unis pensent soutenir son programme de 100 jours. L’initiative qu’il a déjà mise en action contre la corruption et l’amélioration du système de santé est louable", a déclaré ce diplomate américain. Selon l'ambassadeur des USA, la maladie à virus qui sévit en République Démocratique du Congo n'est pas le seul problème qui ronge le pays. "Comme le président Félix Tshisekedi l’avait si bien souligné, l’éducation et la santé restent deux choses primordiales dans une société. Ainsi, avec la délégation, j’ai visité pour voir ce qu’on peut faire pour la population de Butembo, afin de résoudre les problèmes ayant non seulement trait à la riposte contre la maladie à Virus Ebola, mais également concernant d’autres maladies", a indiqué Mike Hammer. Mike Hammer et une forte délégation de l’Organisation Mondiale de la Santé "OMS" sont à Goma pour s'enquérir de l'évolution de la riposte contre Ebola, avec les dernières attaques du Centre de Traitement d'Ebola à Itav dans la ville de Butembo. Pour ses 100 premiers jours, Félix Tshisekedi a ciblé un certain nombre d'actions qu'il a jugées prioritaires notamment la réhabilitation de certaines infrastructures. Jephté Kitsita