RDC : l'UNAFEC de Kyungu invite l'opposition et la société "à se joindre aux efforts" de Tshisekedi "pour consolider la démocratie et l'État de droit"

Dans une déclaration faite jeudi 18 avril 2019 à Kinshasa, l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo, (UNAFEC), a "appelé toutes les forces de l'opposition et de la société civile à se joindre aux efforts du président de la République Félix Tshisekedi en vue de consolider la démocratie et l'État de droit en RDC". Tout en réaffirmant son "total soutien au président Tshisekedi dans toutes ses actions tendant à consolider la paix, la sécurité, l'unité et l'État de droit en RDC", l'UNAFEC, "apprécie à sa juste valeur les instructions formelles données dans les provinces du Haut-Katanga, Nord et Sud-Kivu aux autorités locales pour le retour durable de la paix et de la sécurité". "Les résultats déjà palpables sur terrain en sont une preuve éloquente", a déclaré Mukalay Lama, secrétaire général de l'UNAFEC. Pour terminer, les membres du directoire national et du comité politique national de l'UNAFEC qui ont signé cette déclaration, "félicitent le président national du parti Gabriel Kyungu Wa Kumwanza ainsi que toutes les combattantes et combattants, particulièrement ceux de la ville de Lubumbashi pour l'accueil chaleureux réservé au chef de l'État pendant son séjour dans le Haut-Katanga". Pour rappel, l'UNAFEC après avoir quitté la coalition Lamuka, a décidé de ne pas faire l'opposition contre l'actuel président Félix Tshisekedi. Le parti de Kyungu proche de Moïse Katumbi, dit rester membre d'Ensemble pour le changement qui jusqu'à présent n'a pas encore annoncé officiellement son départ de Lamuka. Plusieurs cadres d'Ensemble de Katumbi notamment Kyungu, Franck Diongo, Muyambo, Christian Mwando, Jean-Claude Vuemba...ont déjà déclaré leur soutien à Félix Tshisekedi. Jeff Kaleb Hobiang