RDC : "Obsédée par la présidence, l'opposition en a oublié de contester les résultats des législatives. Le changement tant attendu est-il possible sans une dissolution de l'Assemblée en 2020? (S. Dokolo)

Publié mar 12/02/2019 - 15:14
L'initiateur du mouvement citoyen Les Congolais Debout, "LCD", s'est une fois de plus, montré inquièt quant à la concrétisation du changement tant attendu en République Démocratique du Congo malgré l'alternance au sommet de l'État. Sindika Dokolo fustige le fait que l'opposition dans son ensemble n'ait pas contesté les résultats provisoires de législatives. "Obsédée par la présidence, l'opposition (UDPS, MLC, Ensemble, UNC) en a oublié de contester les résultats des législatives et provinciale qui donnent à Jospeh Kabila un vrai pouvoir de bloquage des réformes. Le changement tant attendu est-il possible sans une dissolution de l'Assemblée en 2020?", s'est demandé Sindika Dokolo ce mardi 12 février via Twitter. Pour rappel, le Front Commun pour le Congo, "FCC", plateforme électorale dont l'ancien président Joseph Kabila est autorité morale, a, selon les résultats provisoires publiés par la CENI, obtenu environ 350 sièges à l'assemblée nationale et la majorité dans la plupart des assemblées provinciales congolaises. Jephté Kitsita