Réforme de l’Administration Publique : Une énarque parmi les 100 jeunes porteurs d’espoir en RDC

Le week-end dernier, l’organisation « 100 jeunes pages d’espoir » a procédé à la remise des diplômes d’honneur aux 100 meilleurs jeunes congolais qui se sont distingués dans différents domaines.
Avec l’appui de l’UNESCO et des plusieurs autres partenaires étatiques et étrangers, un livre de cent pages a été élaboré pour montrer à la face du monde, le plus beau visage de la RDC, en mettant en avant une jeunesse dynamique et travailleuse changeant ainsi de l’image négative dégradante qui existe.

Dix catégories étaient retenues pour cette première édition, et c’est dans la catégorie « Défense des droits des femmes de la jeune fille et de l’enfant » que l’on retrouve Benie Leba, “une étoile montante” de l’administration publique Congolaise.

Benie Leba est une jeune énarque, ayant un parcours exemplaire, elle est licenciée en économie de l’Université de Kinshasa et actuellement doctorante dans la même université. Elle a rejoint le programme de la réforme de l’administration publique Congolaise en 2016 en intégrant la prestigieuse Ecole Nationale d’Administration dans sa troisième promotion baptisée « OKAPI ».
Elle est présidente de la Fondation Bwanya, une asbl de droit congolais et est aussi Directrice Générale Adjointe du media en ligne La Voix de l’Enarque.

L’enjeu de cette première édition était de proposer le nom d’une personne qui se distingue dans son domaine d’activités, et il revenait aux membres du jury de mener des enquêtes discrètes pour voir ce que fait réellement la personne nominée et si ses actions impactent la communauté.

Benie Leba est convaincue que le développement de l’Afrique et du Congo ne sera effectif que si l’on laisse éclore le leadership féminin c’est pourquoi elle encadre et prépare les jeunes femmes qui souhaitent faire carrière dans la haute fonction publique, et via La Fondation Bwanya, elle assure l’accompagnement scolaire sur le plan matériel et idéologique des jeunes filles vivant en milieu rural dans deux provinces de la RDC.

Pour les perspectives d’avenir, elle se dit très confiante et promet d’intensifier son combat pour le recrutement de plus des femmes dans le processus de réforme de l’administration publique, elle compte mener plus des plaidoyers pour obtenir l’implication de toutes les parties prenantes afin que dans les cinq prochaines années le nombre des femmes soit plus significatif. Elle souhaite étaler son travail d’accompagnement scolaire dans toutes les provinces du pays, elle en appelle donc à la générosité des personnes de bonne foi pour encourager les initiatives existantes afin de former cette jeune fille, élite de demain pour le bien et de la communauté et un développement émanant de la base.

Profitant de cette reconnaissance nationale, elle a appelé les décideurs à associer la jeunesse à la table de décision étant donné leur vigueur et énergie, elle a aussi invité toutes les jeunes femmes de la RDC à s’approprier le processus électoral en cours en vue du renouvellement et de la redynamisation de l’appareil étatique.

Pour terminer, Benie Leba reconnait que ce diplôme d’honneur est une lourde responsabilité, elle promet de rester digne et exemplaire surtout d’apporter de l’espoir.

JKM

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 508
    Partages