Sankuru : “Il y’a eu des scènes de liesse et marches de soutien à Lusambo pour remercier le chef de l’État d’avoir sauvé la situation”, (Président assemblée provinciale)

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD lundi 15 avril 2019 dans la soirée, le président de l’Assemblée provinciale du Sankuru a expliqué que l’annonce de la demande du chef de l’État à la Centrale Électorale pour le report sine die de l’élection du gouverneur, a été accueillie avec joie par la population.

“Une décision salutaire pour le Sankuru parce que le dossier du gouvernorat Sankuru pose problème parce qu’il n’y a qu’un candidat unique, lequel candidat est contesté par la plupart de la population sankuroise”, a déclaré Benoît Olamba.

A lui de poursuivre, “la population était dans la joie, un sentiment de satisfaction” et d’ailleurs dit-il il y’a des marches par-ci par-là dans les rues du Sankuru et particulièrement ici dans la ville de Lusambo pour dire merci au chef de l’État d’avoir sauvé la situation.

Pour rappel, le conseil d’État avait décidé de suspendre l’élection du gouverneur du Sankuru demandant à la Centrale Électorale d’actualiser la liste de candidats en reprenant la candidature de Joseph Mukumadi qui avait été invalidé par la Cour d’appel de Lusambo puis rétablie par le Conseil d’État.

Mais la CENI avait boudé cette décision préférant organiser le l’élection du gouverneur avec l’unique candidat qu’est Lambert Mende. Face à cette situation, les députés provinciaux du Sankuru y compris le président du bureau de l’Assemblée provinciales ont refusé de prendre part à la plénière au cours de laquelle l’élection du gouverneur devait être organisée. Face à cette situation, le président de la République a demandé à la commission électorale de reporter sine die cette élection.
Mais la CENI était déjà prête à “organiser cette élection même avec un seul député”.

Jeff Kaleb Hobiang

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 1.4K
    Partages