Sankuru : “L’entêtement de C. Nangaa à mépriser les décisions du Conseil d’État le fera assumer une responsabilité pénale ou civile un jour”, (Kapiamba)

Le président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice, “ACAJ”, a fustigé la décision du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”, d’organiser l’élection du gouverneur dans la province du Sankuru, malgré l’arrêt du Conseil d’État interdisant la tenue de celle-ci.

“Corneille Nangaa avait prêté serment de respecter la Constitution et les lois de la République. Son entêtement à mépriser les décisions du Conseil d’État et l’État de Droit le fera assumer une responsabilité pénale et/ou civile un jour. Le Conseil Supérieur de la Magistrature qui l’encourage aujourd’hui l’abandonne après”, a indiqué Georges Kapiamba ce lundi sur Twitter.

L’élection du gouverneur dans la province du Sankuru n’a pas lieu faute du quorum qui n’avait pas été atteint. Les députés provinciaux ont boycotté cette élection à cause de la candidature unique de Lambert Mende.

Malgré cela, la Commission Électorale Nationale Indépendante par l’entremise de son président a annoncé que ladite élection aura lieu ce lundi 15 avril et ce, peu importe le nombre de députés qui y prendront part.

“En maintenant la tenue de l’élection de gouverneur de Sankuru le lundi 15 avril malgré les décisions du Conseil d’Etat, Corneille Nangaa démontre à la face du monde son mépris des lois et décisions judiciaires, mieux de l’État de Droit. L’ACAJ condamne cette attitude inacceptable”, conclut Georges Kapiamba.

Reste à savoir si cette élection sera effectivement tenue ce lundi dans la province précitée.

Jephté Kitsita

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 765
    Partages