Nord-Kivu, gouvernorales : l'indépendant Théobalt Binamungu promet de mettre fin à l'insécurité au bout de 3 mois

Publié lun 27/05/2019 - 11:27
7sur7

Le candidat indépendant au poste de gouverneur de la province du Nord-Kivu, Théobalt Binamungu, s'insurge contre la recrudescence de l'insécurité depuis plusieurs années dans cette province.

Dans son allocution de ce lundi 27 mai à l'assemblée provinciale au lancement de la campagne électorale, Théobalt Binamungu a déclaré que la plupart des habitants de la ville de Goma se déplacent massivement pour la ville de Gisenyi au Rwanda, afin d'y passer nuit à cause de l'insécurité qui a élu domicile dans cette partie du territoire national.

"Chers députés, je vous invite ce soir à la grande barrière, vous allez voir une centaine de congolais traverser pour aller dormir au Rwanda, c'est triste de voir comment notre population est cernée par la mort, sous l'œil impuissant de nos autorités", s'indigne Binamungu.

Il demande aux députés provinciaux (grands électeurs) d'opérer un choix judicieux.

"Je vous prie de voter pour moi, et je vous demanderai seulement trois moi pour rétablir la sécurité dans cette province. Je vais démanteler tous les groupes armés, et briser le cercle de mort dans le territoire de Beni." a-t-il affirmé.

Le Nord-Kivu est en proie à des violences et tueries perpétrées par des groupes armés depuis plusieurs années.
Les ADF, Maï-Maï et autres milices sèment terreur et désolation dans le Grand Nord (Béni,  Butembo).
À cela s'ajoute aussi le Groupe état islamique qui revendique certaines attaques depuis plusieurs semaines.

Goma, Glody Murhabazi