Economie

RDC - Budget 2020 : hausse de 40% de l'enveloppe salariale, soit de 2.1 milliards à 3 milliards $

Dans le projet de budget 2020, que s'apprête à défendre le Premier ministre Sylvestre Ilunga à l'assemblée nationale, l'enveloppe réservée au salaire connait une hausse de près 40% (39,9% exactement), soit 3 milliard $; d'après le document que 7SUR7.CD s'est procuré lundi. 

''Les dépenses de personnel : évaluées à 5.152,4 milliards de FC (3 MDS $, NDLR). Elles représentent 33,1% du budget général, soit un taux d’accroissement de 39,9%
par rapport à leur niveau de 2019 de 3.682,5 milliards de FC (2.165 MDS $, NDLR).'', lit-on dans ce projet de loi des finances. 

RDC - Budget 2020 : les recettes externes chiffrées à 1.5 milliard $

Les recettes extérieures du budget 2020 représentent  2.378,9 milliards de FC (1.5 MDS $) soit 15,3% du budget général. Tandis que les recettes internes se chiffrent à 13.205,8 milliards de FC (8.5 MDS $). Les recettes internes accusent un taux d’accroissement de 56,4%.

Le budget total de la loi des finances 2020 est de 10 milliards $.

RDC - Budget 2020: voici les principaux indicateurs  et agrégats macroéconomiques

Le projet de budget de la RDC pour l'année 2020 est de 10 milliards de dollars américains (16895,5 milliards de franc congolais). 

Voici ses principaux indicateurs :

1. Taux de croissance du PIB : 5,4% ; 

2. Déflateur du PIB : 7,3 ; 

3. Taux d’inflation moyen : 6,8% ; 

4.Taux d’inflation fin période : 6,5% ; 

5.Taux de change moyen : 1.687,4 FC/USD ; 

6. Taux de change fin période : 1.687,9 FC/USD ; 

7. PIB nominal : 97.683,7 milliards de FC (57 MDS $) ; 

8. Pression fiscale : 13,3%.

Kasaï-Gratuité de l'éducation de base : Les acteurs du secteur éducatif appelés à respecter la décision du président Tshisekedi

La Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) ainsi que plusieurs autres organisations citoyennes ont marché ce samedi 9 novembre 2019 à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï pour soutenir l'effectivité de la gratuité de l'enseignement de base prônée par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La marche est partie du rond point Ndjendje dans la commune de Kanzala jusqu'à Kamalenga pour chuter au ministère provincial de l'EPST, où un mémorandum a été déposé.

Forum économique : À Kampala, Jean-Lucien Bussa vante les potentialités de la RDC pour attirer les opérateurs économiques

Jean-Lucien Bussa, ministre Congolais du Commerce Extérieur, a, au cours du Forum économique qui s'est tenu en Ouganda en marge de la visite officielle du chef de l'État Félix Tshisekedi, indiqué que la RDC s’est engagée "résolument à faire du commerce un véritable levier de la croissance économique et un des vecteurs du développement en Afrique".

Pour y parvenir, Jean-Lucien Bussa a présenté 4 possibilités que développe la RDC par rapport à d’autres pays du continent africain dans ce secteur. Il s’agit entre autres :

-  Du taux d'investissements attractif :

RDC-Développement du secteur agricole : Le programme TAAT prêt à appuyer les institutions nationales dans la production des semences 

Le programme Technologies pour la Transformation de l'Agriculture (TAAT), lancé par la Banque Africaine de Développement (BAD) dans le cadre de la stratégie "Nourrir l'Afrique" mise en oeuvre par l'institut International d'Agriculture Tropicale (IITA), veut appuyer les institutions nationales et le secteur privé pour majorer leur capacité de production des semences, afin de les mettre à la disposition des producteurs agricoles à des coûts abordables. Ce, pour garantir le développement agricole de la RDC. 

RDC-Une délégation de la BAD chez Tshisekedi : "Nous sommes satisfaits de ce tour d'horizon général que nous avons fait avec le chef de l'État" (Matungulu)

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a accordé une audience mardi 5 novembre 2019 à la Cité de l'Union Africaine, à une délégation de la Banque Africaine de Développement, (BAD), conduite par Freddy Matungulu, administrateur au sein de cette institution.

L'évaluation de la coopération entre la République Démocratique du Congo et la BAD, était au centre des échanges qui a notamment connu la participation du ministre des Finances Sele Yalaghuli.

RDC : Vers la création d'une synergie entre le programme TAAT et les projets de développement agricole pour améliorer la productivité 

L'atelier de lancement du programme Technologies pour la Transformation de l'Agriculture (TAAT), organisé sous le thème : "mise à l'échelle des technologies pour la transformation de l'agriculture", a débuté le lundi 4 novembre 2019 à Kinshasa. 

À en croire le docteur Mpoko Bokanga, chef du programme TAAT, durant 3 jours soit du 4 au 6 novembre, les participants à ces assises vont notamment être informés sur les initiatives qui sont en cours en RDC dans le cadre du développement agricole. 

RDC : Le ministre de l'agriculture garantit la sécurité et une exonération jusqu'à 90% aux investisseurs

En marge du sommet Russie-Afrique qui s'est tenu à Sotchi, en Russie, du 22 au 24 octobre dernier, le ministre de l'agriculture, Joseph Antoine Kasonga, qui accompagnait le chef de l'Etat, a appelé les opérateurs économiques à s'intéresser aux 8 millions de terres arables de la RDC, pour un investissement dans le domaine agricole.

Pour les attirer, il leur a garanti non seulement la sécurité mais aussi une exonération jusqu'à 90%.

Coopération : Une délégation de la Serbie attendue en RDC pour tester le sol en vue de la culture du blé et du Soja 

Le chef d'État Serbe Aleksandar Vučić et son homologue de la RDC, Félix Tshisekedi ont levé l'option d'une coopération et échange d'expérience dans le domaine agro-alimentaire entre les deux pays lors d'un entretien au palais présidentiel de Belgrade vendredi 25 octobre dernier.

Pour concrétiser cet engagement, la RDC et la Serbie ont dépêché ce samedi 26 octobre 2019 une délégation ministérielle dans la ville de Penenchinci où  l'industrie agroalimentaire Durdevic est implantée.